Après la Côte d’Ivoire et l’Angola, qui ont perdu sans démériter, c’est au tour du Ghana, quadruple vainqueur de la CAN de s’incliner deux à zéro devant les triples champions du Monde italiens. Les Black Stars ont pratiqué un beau football mais ont fait preuve de trop d’imprécision pour espérer bousculer une Squadra Azura qui confirme son statut de favori.


Après un round d’observation d’une dizaine de minutes, l’Italie prend le match en main et à la 12ème minute, Kingston, le portier ghanéen, sauve son équipe et détourne sur le poteau une reprise de Gilardino. La Squadra Azura enchaîne les corners et Toni, l’attaquant vedette de la Fiorentina et meilleur buteur du dernier Calcio, voit une superbe reprise terminer sur la transversale de Kingston. Ce coup de canon stimule les Blacks Stars qui inquiètent Buffon, le dernier rempart italien, par Gyan à la demi-heure de jeu, puis surtout par Pappoe qui, seul au second poteau, tire en force au-dessus des cages italiennes.

Rater ce type d’occasion face à l’Italie se paie souvent cash. Totti d’abord d’une belle frappe de 30 mètres, puis Cannavaro sur corner, confirment la domination italienne, et l’ouverture du score arrive logiquement à la 40ème minute. Pirlo, bien servi par Totti, transperce la défense ghanéenne d’une belle frappe des 20 mètres. 1-0 pour la Squadra Azura à la mi-temps, c’est un score mérité. Le Ghana a produit un beau football mais a été trop maladroit pour espérer mieux.

Deux mi-temps qui se ressemblent

La seconde mi-temps commence comme la première s’était achevée, par une domination italienne. Il faut attendre la 54ème minute pour voir Essien mettre Buffon à contribution. Le match est serré, le ballon va d’un but à l’autre et les tirs et les occasions se succèdent. Le Ghana fait mieux que se défendre, mais ne réussit pas à trouver la faille par manque de précision. Les Black Stars n’ont cadré que 4 de leurs 15 tirs. Au contraire, à 10 minutes de la fin du match, Kuffour manque sa passe en retrait, Iaquinta récupère la balle, déborde le gardien et n’a plus qu’à pousser le ballon dans le but vide. C’est rageant, Kuffour, pourtant l’un des joueurs les plus expérimentés, peut se tenir la tête entre les mains, il vient de condamner son équipe qui ne reviendra plus à la marque. 2 à 0, c’est le score final.

Dans l’après midi, la République Tchèque qui affrontera le Ghana samedi prochain, a facilement dominé les Etats-Unis par 3 buts à 0. Ce sera un match décisif pour les Black Stars qui devront réaliser un exploit pour continuer leur parcours.

Dans l’autre match de la journée, l’Australie a créé la surprise en dominant le Japon 3-1. Menés 1-0 jusqu’à la 84ème minute, les Australiens ont terminé le match en boulet de canon, inscrivant trois buts en moins de 10 minutes.