Auteur de belles performances depuis son arrivée à Lorient en janvier 2015, Didier Ndong ne manque pas de courtisans. Si les Merlus ont déjà refusé une offre de 4 millions d’euros en provenance du Torino, une autre proposition risque d’être plus difficile à décliner. L’Equipe indique ainsi que le Spartak Moscou aurait fait du Gabonais une priorité et s’apprêterait à formuler une offre de 10 millions d’euros pour convaincre le club breton de lâcher son milieu de terrain sous contrat jusqu’en 2019. Sunderland et Monaco sont également sur les rangs.