Opéré fin octobre suite aux douleurs persistantes de son genou, Sigamary Diarra poursuit actuellement son programme de rééducation. Le milieu de terrain lorientais est impatient de retrouver le groupe. « Disons que je me sens de mieux en mieux. Je sens que je progresse, ça me fait du bien d’être en rééducation même si le terrain me manque. J’ai enlevé les béquilles et l’attelle depuis quelques semaines. J’ai commencé ma phase de remusculation de la cuisse et j’ai désormais récupéré entièrement mes amplitudes au niveau du genou. Au départ, je voulais éviter l’opération. J’ai tenté le repos et la rééducation. Mais en revenant au stade, j’ai fait une semaine d’entraînement et je me suis rendu compte qu’il fallait que je me fasse opérer. A partir de ce moment là, je n’ai pas perdu de temps, j’ai appelé le médecin du club pour pouvoir me faire opérer, explique l’international malien avant d’évoquer son retour. Normalement mi-janvier. Je ne suis pas à une semaine près, mais je sais que quand je vais revenir, je veux revenir très, très fort.«