Mali

Quelques jours après le limogeage de Mohamed Magassouba, qui fait suite à l’échec en 8es de finale de la CAN 2021 et en barrages de la Coupe du monde 2022, la Fédération malienne (Femafoot) a officiellement publié son appel à candidatures pour le poste de sélectionneur des Aigles ce lundi.

Dressant le portrait-robot du technicien idéal, l’instance a mis en avant plusieurs critères comme «avoir une forte personnalité pour imposer une discipline au sein de l’équipe et dans les vestiaires», «avoir un bon palmarès en tant qu’entraîneur», «avoir un bon carnet d’adresses dans le milieu professionnel» ou encore «avoir de la bienveillance dans les rapports professionnels».

L’heureux élu, qui devra «être disposé à résider en permanence au Mali» bénéficiera d’un contrat d’une durée de trois ans et se verra assigner comme objectif de qualifier les Aigles pour la demi-finale de la CAN 2023, pour la finale de l’édition 2025, et enfin pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2026, qui serait la première de l’histoire du pays. Les intéressés ont jusqu’au 20 avril, à 12h GMT, pour envoyer leur candidature. Plusieurs postulants seront présélectionnés et invités à venir passer un entretien.

L'appel à candidatures de la Femafoot