En conflit ouvert avec Manchester City, Emmanuel Adebayor se dirige vers la sortie. Alors que son avenir s’écrit en pointillé en Angleterre, le Togolais a relancé l’intérêt du Real Madrid, à qui il était prêté ces six derniers mois.


Le divorce entre Manchester City et Emmanuel Adebayor est définitivement consommé. Même si le Togolais, qui n’entre pas dans les plans du club anglais, a accepté de revenir à l’entraînement, quelques jours après avoir reçu par mail qu’il ne participerait pas à la tournée des Citizens.

Il faut dire que la démarche a de quoi surprendre: un mail laconique signifiant au joueur de se présenter à l’entraînement le 9 juillet, soit le lendemain du départ pour les Etats-Unis des Citizens. Le sanguin Adebayor n’a pas digéré. Résultat, une grève. Qui n’a pas duré bien longtemps puisque le joueur de 27 ans, « insulté par ce manque de respect » est revenu au sein au City of Manchester Stadium. Mais pas pour longtemps, visiblement.

Adebayor plutôt que Neymar et Agüero

Une bonne nouvelle pour José Mourinho, l’entraîneur du Real Madrid. Prêté aux Merengues (14 matches, 5 buts en Liga) pendant six mois, l’ancien Gunner ne semblait pas avoir franchement convaincu les dirigeants espagnols. Mais, du côté de la Maison Blanche, The Special One ne cesse de clamer son désir d’enrôler un nouvel attaquant pour apporter un plus, aux côtés de Karim Benzema, Cristiano Ronaldo, Gonzalo Higuaín et Ángel Di María.

D’ailleurs, Mourinho ne fait pas de secret: c’est Emmanuel Adebayor, actuellement en conflit avec Manchester City, qui tient la corde. « Neymar est un joueur de Santos, Agüero de l’Atletico Madrid et Adebayor de Manchester City, a rappelé le technicien portugais. Adebayor est peut-être celui qui est le plus proche. Il a joué ici six mois. » Reste à trouver un accord avec le troisième de la dernière édition de la Premier League. A priori, Manchester City ne devrait pas s’opposer à un départ de l’ancien Gunner. Mais pas question de brader un joueur sous contrat jusqu’en juin 2014 et débarqué à City pour 28 M€.