Muet depuis son arrivée à Metz malgré cinq matches joués dont trois titularisations, Modibo Maïga s’est attiré les foudres du stade Saint-Symphorien, samedi, sortant sous les sifflets après une prestation fade contre Rennes (0-0). Le club lorrain fait pourtant bloc derrière l’attaquant malien. « Les gens ne se rendent pas compte, mais il s’est sacrifié pour l’équipe en abattant un énorme travail défensif. Ingrat et précieux« , souligne le capitaine des Grenats, Florent Malouda, dans les colonnes de L’Equipe. Entraîneur des promus, Albert Cartier a également réitéré son soutien à l’ancien Sochalien : « Ce n’est pas le genre de la maison de laisser tomber un gars en difficulté. On va l’aider et on va tout faire pour qu’il progresse avec nous. Et il montrera vite ses qualités« . En l’absence du buteur attitré des Grenats, Juan Falcon, out pour un mois, l’Aigle a un bon coup à jouer…