MHSC : qui est Akor Adams, déjà co-meilleur buteur de Ligue 1 ?

Quelle sensation ! Pour son premier match de Ligue 1 avec Montpellier, le Nigérian Akord Adams (23 ans) a inscrit un doublé express dimanche contre Le Havre (2-2) ! Ces deux premiers buts, qui devraient être le début d'une longue série sous le maillot héraultais, laissent entrevoir le potentiel de ce joueur débarqué il y seulement une semaine contre 5 millions d'euros.

En moins de trois minutes, Akor Adams a déjà mis La Mosson à ses pieds ! D’abord de la tête à la réception d’un centre lobé de Savanier (1-1, 58e), avant de conclure un contre rapide d’une belle frappe croisée (2-1, 60e). Le MHSC pensait l'emporter grâce au doublé du remplaçant d’Eli Wahi. Mais dans le temps additionnel, Samuel Grandsir permettait au Havre de ne pas revenir bredouille de son premier déplacement dans l'élite. Un bon point pour le promu, nettement moins pour les Sudistes. Mais le potentiel affiché par le nouveau numéro 8 a tout de même de quoi rendre enthousiastes les supporters montpelliérains.

Il s'est révélé… en Norvège !

Akor Adams est en quelque sorte un pari. Rien ne présage de sa réussite en Ligue 1, même si son doublé dès son entrée en lice laisse entrevoir de belles choses pour cette saison. Formé à la Jamba Football Academy (Nigeria), il rejoint à 18 ans le Sogndal et la seconde division division norvégienne en 2018. Après deux premières saisons d'apprentissage (24 matchs, 4 buts), il vit une saison quasiment vierge en 2020 (4 rencontres, 2 buts), la faute à de multiples blessures. Etincelant la saison suivante (28 matchs, 10 buts), il accède enfin à l'élite du football norvégien en s'engageant avec Lilleström en 2022. Auteur de 9 buts en 28 apparitions pour son premier exercice en D1, il explose véritablement en cette année 2023, où il inscrit la bagatelle impressionnante de 18 buts en 21 matchs.

Il n'a donc pas tari à sa réputation de serial-buteur pour sa première dans l'Hexagone. Preuve en est qu'un joueur issu d'un championnat de seconde zone est capable de rapidement s'adapter à une division très compétitive comme la Ligue 1. Malgré ses débuts en fanfare, Adams devra confirmer. Dès samedi prochain au Parc OL ?

Bientôt avec les Super Eagles ?

« Si cela fonctionne, on lui souhaite évidemment de se trouver une place chez les Super Eagles. Mais après la CAN, parce qu’on aura vraiment trop d’absents sinon ! » déclarait récemment un supporter montpelliérain au site Actu.fr. S'il est trop tôt pour faire des prévisions en vue de la CAN, tournoi qui aura lieu en début d'année prochaine en Côte d'Ivoire, la perspective de voir Akor Adams évoluer un jour en équipe nationale est une hypothèse loin d'être farfelue. Le nouvel avant-centre de Montpellier compte d'ailleurs 2 capes avec les U20, glanées lors du Mondial Junior en 2019. Mais attention car la concurrence est énorme dans un secteur où Gift Orban et Victor Boniface, très en vue ces derniers mois, attendent toujours leur première convocation.

Pour le club Orange et Bleu, voir Adams prendre part au plus prestigieux des tournois continentaux d'Afrique serait bien sûr une grande fierté, sans pour autant que cela fasse leurs affaires sportivement parlant. En effet, Enzo Tchato (Cameroun), Issiaga Sylla (Guinée), Kiki Kouyaté (Mali), Falaye Sacko (Mali) devraient déjà être de l'aventure au pays des Eléphants (rappelons que Wahbi Khazri a pris sa retraite internationale avec la Tunisie) .

MHSC : qui est Akor Adams, déjà co-meilleur buteur de Ligue 1 ?
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.