d.jpg

Ces derniers jours, l’actualité du groupe D des éliminatoires du Mondial 2018 a surtout été marquée par la décision de la FIFA de faire rejouer Afrique du Sud-Sénégal, mais samedi le terrain reprend ses droits avec les importants AFS-Burkina Faso et Cap Vert-Sénégal au programme.


Le mois dernier, lorsque le Burkina Faso et le Sénégal se sont quittés au terme de deux matchs nuls (0-0, 2-2), la donne était claire dans le groupe D des éliminatoires du Mondial 2018 : les Etalons étaient en tête à égalité avec le Cap Vert et un point d’avance sur le Sénégal. Mais, entretemps, beaucoup de choses ont changé. En effet, la FIFA a ordonné de rejouer le match Afrique du Sud-Sénégal (2-1) de novembre 2016 en raison des soupçons de manipulation qui pèsent sur la rencontre. Du coup, en cas de succès lors de ce match qui se rejouera le 10 novembre, les Lions de la Teranga peuvent espérer virer en tête.

S’estimant floué par cette décision qui intervient juste après sa double confrontation face au Sénégal, le Burkina Faso a saisi le Tribunal Arbitral du Sport pour la contester. Mais samedi (13h GMT), il s’agit de revenir au terrain pour aborder au mieux un périlleux déplacement en Afrique du Sud. « Ça va être un match difficile. On est habitué à ça. C’est quand les moments sont difficiles qu’on voit les Etalons« , a prévenu l’attaquant burkinabè, Aristide Bancé. « La qualification passe par ce match. Si on arrive à faire un très bon résultat ici, je pense qu’on a 80 à 90%… un pied en Russie« , a ajouté le milieu offensif Alain Traoré.

De son côté, le Sénégal se rend au Cap Vert à 17h30 GMT avec évidemment l’idée de ne pas gâcher sur le terrain les points que la décision de la FIFA lui permet potentiellement de récupérer. « Avant de parler du match contre l’Afrique du Sud, pour lequel nous aurons le temps de penser, je crois qu’il y a d’abord l’étape de Praia qu’il faut négocier face à l’équipe cap-verdienne. Aujourd’hui, notre énergie, notre pensée, notre savoir, nous devons les mettre pour ce match« , a souligné le sélectionneur Aliou Cissé, qui pourrait offrir sa première cape à l’ancien international Espoirs français Mbaye Niang. Que de suspense en tout cas dans ce groupe très serré où chaque sélection a encore son mot à dire.

 Le classement :
d.jpg

Le premier de la poule sera qualifié pour la Russie.