Au coude à coude en tête du groupe A des éliminatoires du Mondial 2018, la Tunisie et la RD Congo vont s’affronter deux fois en l’espace de quatre jours dans ce qui ressemble à une finale avant l’heure. Match aller ce vendredi (20h GMT) à Radès.


C’est l’affiche de ces 3e et 4e journées des éliminatoires du Mondial 2018 ! A la lutte en tête du groupe A avec 6 points au compteur, la Tunisie et la RD Congo se disputent le ticket qualificatif pour la Russie. Le match aller entre les deux sélections ce vendredi à 20h GMT à Radès et le retour mardi à Kinshasa vont donc avoir des allures de finale avant l’heure, même s’il faudra garder un œil sur la Guinée, provisoirement revenue à trois points après son succès sur la Libye (3-2) jeudi.

Forts de leur victoire pleine de maîtrise en juin face à l’Egypte (1-0) dans les qualifications à la CAN 2019, les Aigles de Cartahge entendent bien surfer sur leur dynamique et profiter de la présence de leurs supporters pour prendre l’ascendant dès le match aller. « Si Radès est rempli vendredi avec 60 0000 personnes , je ne pense pas que 11 joueurs congolais puissent empêcher la victoire de 60 000 Tunisiens !« , a glissé le Dijonnais Oussama Haddadi pour lancer les hostilités.

Parole aux attaques ?

En face, le sélectionneur des Léopards, Florent Ibenge, a lui aussi annoncé la couleur. « C’est une nouvelle équipe, avec un nouvel entraîneur, un nouveau système de jeu« , a concédé le technicien en conférence de presse. « C’est difficile pour nous, parce qu’on ne les connait pas bien. Mais nous allons en Tunisie pour prendre les trois points, puisqu’on est dans un championnat. Nous devons plus compter sur nous, sur notre jeu, la façon qu’on aura les moyens de se défendre, afin qu’on rentre avec des points. »

La MSK (Msakni-Sliti-Khazri) d’un côté, une attaque de feu avec Bakambu, ainsi que Mubele et Kakuta, en forme en ce début de saison, de l’autre : si l’enjeu ne prend pas le dessus, il devrait y avoir des buts et du spectacle !