Mondial 2022 : le Mali refuse l’accès de son stade à la Tunisie

En prévision de son déplacement à Bamako le 25 mars prochain à l’occasion des barrages aller de la Coupe du monde 2022 contre le Mali, la Fédération tunisienne (FTF) a envoyé une délégation sur place afin de préparer l’aspect logistique. Le président du département des sélections nationales, le nutritionniste et le préparateur physique étaient notamment du voyage. Seulement, tout ne s’est pas passé comme les Aigles de Carthage l’auraient souhaité.

«Divers aspects logistiques ont été convenus, tels que le choix de la résidence, du logement et du transport de la délégation tunisienne. La délégation fédérale a été empêchée de visiter le stade où se déroulera le match (Stade du 26 mars, ndr) et sa pelouse ainsi que ses aménagements, malgré de multiples tentatives avec les parties prenantes au Mali», a regretté l’instance.

D’un point de vue réglementaire, rien n’oblige un pays hôte à ouvrir son stade à son adversaire plusieurs semaines avant un match.

Mondial 2022 : le Mali refuse l’accès de son stade à la Tunisie
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.