Mondial 2022 (Q) : le Cameroun assure avant la Côte d’Ivoire

Pays-hôte de la prochaine CAN, le Cameroun a bien débuté les éliminatoires du Mondial 2022 en prenant le meilleur sur le Malawi (2-0) ce vendredi pour inaugurer le Stade d'Olembe à l’occasion de la 1ère journée. Après le match nul concédé par la Côte d’Ivoire un peu plus tôt au Mozambique (0-0), c’est donc forts de deux points d’avance sur les Eléphants que les Lions Indomptables se déplaceront lundi à Abidjan pour le choc de la 2e journée.

Au cours d’un début de partie ouvert, Choupo-Moting butait d’abord sur le gardien adverse sur la première occasion, mais Aboubakar, servi sur une ouverture de Kunde, ne tremblait pas et ouvrait le score quelques minutes plus tard sur un superbe enchaînement contrôle de la poitrine-frappe (1-0, 9e). Si le missile de Toko-Ekambi était ensuite dévié in extremis et passait au-dessus, les Malawites s’inclinaient ensuite à nouveau sur une tête de Ngadeu consécutive à une sortie ratée de leur gardien sur corner (2-0, 22e).

Convaincants en première période, avec quelques beaux mouvements collectifs à la clé, les hommes de Toni Conceição levaient en revanche le pied au retour des vestiaires et les Flames en profitaient pour se montrer de plus en en plus entreprenants, à l’instar de Mhango qui chipait le ballon dans les pieds de Hongla juste devant la surface, mais échouait face à Epassy. L’entrée de Bassogog, en jambes, avait ensuite le mérite de réveiller les Camerounais même si le score n’évoluait plus malgré une belle occasion pour Choupo-Moting qui butait sur le gardien adverse. Une prestation encourageante pour les Lions Indomptables, surtout en première période, avant le choc face aux Ivoiriens.

Le résumé du match en vidéo

Les compos

Mondial 2022 (Q) : le Cameroun assure avant la Côte d’Ivoire
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.