Pas de miracle pour le Ghana. Ce dimanche, les Black Princesses affrontaient la France, pays-hôte, pour leur entrée dans le Mondial féminin des moins de 20 ans. A domicile, les Tricolores n’ont pas fait de détails en s’imposant 4-1 grâce à Emelyne Laurent (6e, 31e), Hélène Fercocq (27e) puis Sandy Baltimore au bout du temps additionnel (90e+7).

Entretemps, Sandra Owusu-Ansah (58e) avait ramené les Ghanéennes à 1-3. Insuffisant pour les protégées de Yussif Basigi qui tenteront de se reprendre jeudi face aux Pays-Bas, vainqueurs de la Nouvelle-Zélande 2-1 un peu plus tôt dans l’autre match de ce groupe A.