Seizième de Ligue 1, l’OGC Nice n’a pas encore assuré son maintien. Face à Lorient, ce dimanche, lors de la 37e journée, les Azuréens jouent donc leur peau. Eric Mouloungui, l’attaquant niçois en est conscient. « Nous ressentons une certaine pression, mais c’est normal. Ne pas en avoir serait plutôt inquiétant. Nous savons ce que nous avons à faire. Il faut avoir conscience qu’il s’agit d’un match important, sans perdre de vue que nous avons encore notre destin entre nos mains, a expliqué l’international gabonais sur le site des Aiglons. Malgré la situation, il y a une très bonne ambiance à l’entraînement. Le groupe fait face aux difficultés, appuyé par l’expérience des anciens. Ce genre de rencontres procure une montée d’adrénaline, et c’est dans ces instants que l’on reconnaît les hommes capables de réagir. Il ne faudra rien regretter, comme cela à été trop souvent le cas cette saison, et assurer notre maintien au terme de ces 90 minutes. Personne n’a peur ! Samedi, nous allons jouer un match d’hommes. Seule la victoire va compter. Pour le coup, le beau jeu ou le geste technique incroyable ne seront pas une priorité. Si c’est pour faire un match spectaculaire et ne pas le gagner, ça ne sert à rien. Il faudra surtout un gros mental pour passer cet obstacle. Samedi, c’est surtout l’état d’esprit qui fera la différence.«