Les menaces qui planaient au-dessus du Nigeria s’éloignent. Sous le coup d’une suspension de toutes ses équipes nationales, et ce pour toutes les compétition de la FIFA, en raison de l’élection controversée de Chris Giwa à tête de la Fédération nigériane (NFF), l’instance a fait machine arrière. Après avoir voulu tenter un bras de fer avec l’organisation mondiale du ballon rond, le nouveau bureau exécutif de la NFF a fini par céder. Elu le 26 août dernier alors que le président sortant, Aminu Maigari n’avait pas pu prendre part au scrutin, car en détention préventive, Chris Giwa a renoncé à son poste ce lundi, peu de temps avant l’expiration de l’ultimatum fixé par la FIFA. « Notre football a traversé une période difficile, mais tout est en train de rentrer dans l’ordre« , a fait savoir à la BBC, Musa Amadu, le Secrétaire général du bureau sortant. Un nouveau scrutin va donc avoir lieu et d’ici là, les Super Eagles pourront donc disputer leur 2e match des éliminatoires de la CAN 2015 contre l’Afrique du Sud ce mercredi.