Après les clubs de Liga la semaine dernière, c’est autour des clubs de Ligue 1, l’Olympique Lyonnais en particulier, de s’inquiéter au sujet du virus Ebola alors que de nombreux internationaux africains évoluant dans l’Hexagone sont actuellement engagés dans les éliminatoires de la CAN 2015, dont la 4e journée a lieu ce mercredi. « Je confirme que nous avons effectivement pour l’OL une réflexion. C’est bien sûr un sujet d’interrogation et de sécurité quand on est responsable. Il faut que l’UCPF, le syndicat des clubs français mais aussi l’ECA (Association des clubs européens) se saisissent du sujet aussi bien sur la défense de l’intérêt des clubs mais aussi ceux des joueurs« , argue le président du club rhodanien. « Il y a eu une réunion de tous les médecins de clubs français la semaine dernière et j’ai chargé notre docteur, Emmanuel Ohrant de mettre cette question à l’ordre du jour« .

Alors qu’Henri Bedimo, Clinton N’Jie (Cameroun) et Bakary Koné (Burkina Faso) sont actuellement rassemblés avec leur sélection, le dirigeant s’est même tourné vers la FIFA. « J’ai envoyé une lettre à la Fifa la semaine dernière au sujet d’un certain nombre de matches déplacés et les sélections des pays touchés par l’épidémie. Les points de rassemblement ont été maintenus dans le pays où les matches ne pouvaient avoir lieu« , s’inquiète-t-il en avançant des informations inexactes puisque la Guinée s’est rassemblée à Casablanca (Maroc) et la Sierra Leone à Yaoundé (Cameroun)…