Après une année 2010 pleine de promesses, confirmées en 2011, André Ayew était sur les tablettes de grosses écuries européennes, à commencer par Arsenal. En méforme actuellement, l’international ghanéen dément avoir été marqué par ses rumeurs. « Je ne me suis jamais laissé perturber par ces affaires-là. Depuis le début, je savais ce que je voulais. Avant de penser à partir, il me faut confirmer avec l’OM. C’était très clair pour moi. Ça l’était aussi pour le club« , a-t-il expliqué à France Football.