André Ayew est l’une des seules satisfactions de ce début de saison à Marseille. En toute logique, le Ghanéen attire les convoitises d’autres clubs en Europe. Même si le milieu de terrain reste concentré sur sa tâche, il ne reste pas moins insensible à l’intérêt nouveau qu’on lui porte, surtout du côté d’Arsenal. « Arsène Wenger est un grand entraîneur qui a gagné des trophées avec un très bon club, qui a fait de bonnes choses, qui a formé de très bons joueurs. Quand on entend ça, cela fait plaisir et donne envie de travailler encore plus. Cela montre que le travail est en train de payer. Je suis encore très jeune, j’ai encore des paliers à franchir », explique le joueur des Black Stars en conférence de presse.