PSG : Hakimi écœuré par la France, Galtier le réprimande

Achraf Hakimi (Paris-Saint-Germain) fait encore parler de lui. Malgré la victoire étincelante de son équipe (5-0) contre l'AC Ajaccio samedi, l'international marocain a été expulsé pour la deuxième fois en deux matchs. Son entraîneur a évoqué son cas.

Le joueur formé au Real Madrid va donc boire le calice jusqu'à la lie en cette saison 2022-2023. La soirée était sans doute trop belle, trop parfaite et pas vraiment à l'image de sa saison. Il y a bien eu l'épopée marocaine en Coupe du monde, mais cela n'aura été qu'une parenthèse pour le latéral droit aux 62 sélections, qui a notamment été accusé de viol en mars dernier ce qui a conduit à un énorme tambour médiatique. Ce samedi 13 mai, le Paris-Saint-Germain menait tranquillement 5 buts à 0 face à Ajaccio, officiellement condamné en Ligue 2. Hakimi y était même allé de son petit but, avant de craquer à la 77ème minute en giflant Thomas Mangani qui venait de le frapper au bras. Un mauvais geste qui lui vaudra le rouge, comme face à Lorient (1-3) le 30 avril dernier. Ce qui aura le don de l'agacer au plus haut point. “C'est ça la France” lâche-t-il à la caméra en regagnant les vestiaire.

De quoi faire réagir son entraîneur Christophe Galtier, qui s'est exprimé à son sujet après la rencontre : “Contre Lorient, son geste était trop engagé dans le jeu. Là, c'est une réaction après une échauffourée. Les cartons rouges sont sévères mais il doit y avoir plus de maîtrise de sa part lorsque le score est ainsi acquis et que tout le monde est dans le plaisir. Il ne faut pas donner la possibilité à l'arbitre de sanctionner d'une manière aussi forte. Mais en ayant revu les images de ce regroupement, on aurait pu avoir plus de discernement avec deux cartons jaunes.

Le PSG ouvert à un départ ?

Achraf Hakimi, qui effectue sa deuxième saison au Paris-Saint-Germain, ne donne pas pleinement satisfaction dans le club de la capitale. En particulier depuis la fin de la Coupe du monde, où ses performances sont irrégulières. Outre ses affaires extra-sportives, qui ne plaident évidemment pas en sa faveur, ces deux cartons rouges en autant d'apparitions ne vont faire que diminuer sa cote auprès des supporters du club Rouge et Bleu.

Malgré les rumeurs de départs qui circulaient ces dernières semaines à son sujet, le principal intéressé a tenu à clarifier les choses lors d'une interview accordée à Amazon : “Je veux faire partie de ceux qui ont gagné pour la première fois la Ligue des Champions avec le PSG. J’ai rejoint Paris pour gagner la Ligue des Champions. Je veux marquer l’histoire du club. Je veux continuer à écrire ma propre histoire et ça passe par gagner des titres. Avant d’arriver à Paris j’ai regardé les caractéristiques de la Ligue 1. J’ai vu que c’était très physique. J’adore ça, je suis quelqu’un de très physique alors ça me correspond bien. C’est le championnat qui m’a le plus surpris. La Ligue 1 est très difficile à jouer. En France, j’ai l’impression que tu sois bon ou mauvais, on va parler de toi. J’écoute peu la radio ou la télé, mais je sais ce qu’il se dit. Les gens nous mettent beaucoup de pression.” Ces derniers temps plus que jamais.

PSG : Hakimi écœuré par la France, Galtier le réprimande
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.