PSG : Luis Enrique se prononce sur l’absence d’Hakimi

Le latéral droit marocain Achraf Hakimi a manqué la séance d’entrainement collective avec le Paris Saint-Germain ce vendredi.

Dans un communiqué de deux lignes, le PSG a annoncé avoir donné son « accord » au défenseur de 25 ans pour manquer l’entraînement collectif, à la veille de la réception de Nantes pour la 15e journée de Ligue 1, et ce « pour motif personnel ». En vérité, le Lion de l’Atlas (68 capes, 8 buts) était entendu par la justice de Nanterre « dans le cadre d’une confrontation avec la femme qui l'accuse de viol », a informé RMC Sport, qui cite des « sources concordantes ». Ce rendez-vous intervenait suite à la demande de la défense dès la mise en examen du joueur le 3 mars 2023.

Hakimi nie en bloc

Placé depuis sous contrôle judiciaire sans interdiction de quitter le sol français, le demi-finaliste de la Coupe du monde 2022 est pour mémoire accusé par la jeune femme de 24 ans d’un baiser non consenti sur la bouche et sur la poitrine (en-dessous des vêtements) et d’une pénétration digitale de quelques secondes. Des faits qui remontent selon la victime présumée au 25 février, veille d’un classique PSG-OM pour lequel le finaliste au Ballon d'Or africain 2023 était forfait. La vingtenaire avait fait ses déclarations au commissariat de Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne), sans vouloir porter plainte. Néanmoins, la police a ouvert une enquête puis le parquet de Nanterre s’est saisi du dossier. Le joueur continue de nier en bloc et son avocat dénonce une « tentative de racket ». « Rien dans ce dossier ne permet de caractériser une tentative de racket, a rétorqué ce vendredi l’avocate de la jeune femme. Ma cliente maintient l’ensemble de ses déclarations et s’est constituée partie civile. »

Enrique rassurant pour Hakimi

Ce nouvel épisode judiciaire n’empêchera pas néanmoins le dossard numéro 2 parisien de figurer sur la feuille de match face aux Nantais samedi (à 21h française, GMT+1). C’est ce qu’a assuré l’entraineur des Rouges et Bleus, Luis Enrique, en conférence de presse d’avant-match. « C'est une question d'ordre personnel. Il va très bien, il sera dans le groupe. Je ne vais pas donner de détail, mais ce n'est rien de grave ou qui peut avoir une influence pour le match contre Nantes », a affirmé le coach asturien. Reste à savoir si cela n’aura pas de répercussion sur la suite de la saison du natif de Madrid, qui commence à marquer le pas, alors qu’il n’a plus trouvé le chemin des filets toutes compétitions confondues depuis le 8 octobre, et la victoire à Rennes (1-3) dans le cadre de la 8e journée de L1.

PSG : Luis Enrique se prononce sur l’absence d’Hakimi
Prudence Ahanogbe