Sunderland a dépensé pas mal pour attirer des joueurs de talent. Manque de chance, les résultats ne suivent pas et le Stadium of Light peine à attirer les fans des Black Cats. Avec un taux de remplissage de 80%, Sunderland affiche l’un des pires bilan de Premier League. De quoi provoquer le désarroi du président du club, Niall Quinn, qui annonce que cette désertion progressive du public pourrait amener Sunderland à vendre certains joueurs. « Cela sera difficile de poursuivre l’investissement actuel et des joueurs pourraient être vendus », a-t-il prévenu, interrogé par Metro.uk. Dans le viseur, Asamaoh Gyan, l’attaquant ghanéen débarqué de Rennes cet été, au salaire mirobolant malgré un rendement plutôt correct (9 buts inscrits en 23 apparitions). Le Ghanéen Sulley Muntari et le Béninois Sessegnon sont également visés par ce ménage.