Alors qu’il encourt 2 ans de prison dont 18 mois avec sursis dans l’affaire des transferts douteux du Racing Club de Strasbourg entre 1998 et 2003, l’actuel sélectionneur du Togo, Claude Le Roy, peut compter sur le soutien de sa Fédération. « Je vous exprime tout le soutien du comité exécutif de la Fédération togolaise de football face à l’épreuve que vous traversez« , a ainsi lancé le président de l’instance, Guy Akpovy, à destination du technicien.

« Nous restons attentifs aux développements dans ce dossier, et espérons que vous vous en tirerez bien, convaincu de votre attachement au respect de l’éthique dans le football« , a-t-il ajouté. Le verdict dans ce dossier est attendu pour le 13 septembre, une dizaine de jours après la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017 où les Eperviers abattront leur ultime carte face à Djibouti.