Togo : le sélectionneur démissionne après la RDC

Quelques jours après la défaite en RDC (1-0) dans le cadre de la quatrième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026, le technicien Paulo Duarte, a démissionné de son poste de sélectionneur de l’équipe du Togo.

Dans un communiqué, la Fédération togolaise de football (FTF) a annoncé ce vendredi la démission du coach portugais Paulo Duarte du banc des Éperviers du Togo. “Le Comité Exécutif de la Fédération Togolaise de Football (FTF) informe l’opinion nationale et internationale, ainsi que le public, les supporters et les partenaires, de la décision de Monsieur Paulo Rebelo Duarte, entraîneur – sélectionneur de l’équipe nationale A du Togo (EPERVIERS), de résilier son contrat de travail ce 20 juin 2024”, peut-on lire sur le site officiel de l’instance.

“Le Comité Exécutif regrette cette décision, mais en prend acte et tient à lui exprimer sa gratitude pour son travail, son engagement et son professionnalisme durant les années de collaboration. La FTF lui souhaite beaucoup de succès dans ses projets futurs”, poursuit la note. Paulo Duarte a été nommé en mai 2021 alors qu’il venait de mettre fin à son contrat avec le CD Primeiro de Agosto en Angola. Sur le banc des Jaune et Vert, il a dirigé 23 rencontres pour un bilan de 7 victoires, 10 nuls et 6 défaites.

Paulo Duarte au bout du rouleau

Les raisons de sa démission n’ont pas pour l’instant filtré, mais les récentes mauvaises performances des Togolais n’y sont pas étrangères. Face aux Léopards de RDC le 9 juin à Kinshasa, l’ex-sélectionneur du Gabon et du Burkina Faso a montré des signes de lassitude dans sa zone technique. D’autre part, la frustration collective au pays, symbolisée par le coup de gueule de l’ex-capitaine emblématique Emmanuel Adebayor au lendemain du résultat nul à Lomé contre le Soudan du Sud (1-1) quatre jours plus tôt, ont probablement eu raison du Lusitanien.

Le Togo occupe actuellement la quatrième place du groupe B à sept points de la première place directement qualificative au Mondial, et cinq de la seconde donnant accès aux barrages intercontinentaux. Autant dire que leur qualification est fortement compromise. Une déception s’ajoutant à celle générée par la non-participation à la CAN 2023 remportée en février par le pays hôte la Côte d’Ivoire.

“La Fédération Togolaise de Football travaille en concertation au recrutement d’un nouveau sélectionneur des Éperviers”, a conclu la FTF. Le prochain match de l’équipe nationale est programmé en septembre, à l’occasion des éliminatoires de la CAN 2025 au Maroc, dont le tirage au sort aura lieu le 4 juillet.

Togo : le sélectionneur démissionne après la RDC
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.