Côte d’Ivoire
Côte d’Ivoire : Kisito Yessoh sur les traces de Drogba
Auteur de trois coups du chapeau, Kisito Yessoh est incontestablement la révélation de la saison 2015-2016 de la Ligue 1 ivoirienne. Physique et adroit devant les buts, la progression et le style baroudeur de l’attaquant du Denguélé rappellent bien un certain Didier Drogba.

De notre correspondant à Abidjan

Wilfried Kisito N’Guessan Yessoh. Ce nom ne laisse plus indifférent l’opinion sportive. Après avoir illuminé de son talent de buteur le championnat mauritanien avec le FC Nouadhibou (18 buts en 20 matchs) lors de la saison 2014-2015, il est aujourd’hui la coqueluche du football ivoirien au plan local.

Depuis près d’une décennie, aucun joueur n’a aussi affolé les statistiques que l’attaquant de l’AS Denguélé d’Odiéné. A trois journées de la fin de la Ligue 1, Kisito Yessoh caracole en tête du classement des meilleurs buteurs avec 17 réalisations et bat au passage le record du club détenu par Seydou Doumbia (15 buts) depuis 2005.

Une performance historique

D’ailleurs, dans l’histoire du championnat ivoirien, au regard des statistiques disponibles, seuls Jean-Marc Benie (Stella Club) auteur de 20 buts en 2001 et Cyriaque Gohi Bi (Asec Mimosas) qui a comptabilisé 21 buts en 2008, font mieux. Toutefois, sauf omission, Yessoh est l’unique pensionnaire de l’élite ivoirienne à avoir réalisé trois coups de chapeau en espace de sept matchs dans une même saison !

S’il est parti au petit trot, se contentant d’une ou deux réalisations en début de saison, le joueur de 24 ans a véritablement sonné la révolte à partir de la seconde moitié du championnat. La première équipe à faire les frais de cette révolte n’est autre que la Société Omnisports de l’Armée (SOA), écrasée sur le score de 3-0 par Yessoh à lui tout seul lors de la 14e journée.

Trois journées plus tard, le serial buteur remet le couvert face au Stade d’Abidjan et permet au Denguélé de s’imposer au bout d’un match fou sur la marque de 4-3. Insatiable doublé d’un appétit grandissant, l’attaquant d’Odiéné récidive à l’occasion de la 21e journée face à Mossou FC, battu à plate couture sur le score sans appel de 4-0.

Le talent reconnu et récompensé

Fort de cette performance inédite, Kisito Yessoh a permis à l’AS Denguélé d’étrenner la première place du classement sur deux journées (19e et 20e). Mais ce n’est pas tout ! Sur le plan individuel, il a été adoubé par le public sportif ivoirien qui voit en lui, le nouveau Didier Drogba qui est par ailleurs son idole. "Drogba est un modèle de courage et de réussite pour moi. C’est une grande personnalité sur le terrain et en dehors. Je rêve d’avoir une carrière comme la sienne. Je passe d’ailleurs beaucoup de temps à regarder ses vidéos et ça m’aide à progresser", confie-t-il.

Tout naturellement, le joueur formé au Centre de formation Tout Puissant Koumassi (CF TPK) s’est arrogé le Challenge AFI du meilleur joueur du mois de mai de Ligue 1. Ce prix décerné par l’Association des footballeurs ivoiriens le 20 juin dernier, est assorti d’un chèque de 400 000f. En entendant d’entrer en possession de ce chèque qui tarde, l’ancien sociétaire d’Adzopé FC (aujourd’hui en division régionale) continue de bosser dur et reste concentré sur ses objectifs. "En plus des entraînements collectifs, tous les soirs je rejoins mon coach formateur pour travailler mes déplacements et mon adresse devant les buts", révèle-t-il.

L’Europe et la sélection en point de mire

Son objectif à court terme qui est également celui du club, est d’être sacré champion de Côte d’Ivoire avec à la clé les titres de meilleur buteur et meilleur joueur de la saison. La réalisation de ce grand chelem lui ouvrira probablement les portes des clubs occidentaux ainsi que celles de l’équipe nationale. Deux objectifs à moyen terme auxquels tient Yessoh comme la prunelle de ses yeux. "Mon vœu le plus cher est de terminer la saison au top niveau afin de poursuivre ma carrière en Europe et aussi avoir la chance d’être appelé en sélection nationale", espère-t-il.

En ce qui concerne l’équipe nationale, le serial buteur est déjà suivi de très près par le sélectionneur national, Michel Dussuyer. Au moment propice, il fera à n’en point douter appel à ses services, pourvu qu’il continue de progresser et d’épater. "A l’issue d’un match de championnat il (Dussuyer, ndlr) m’a approché pour demander mon nom. Je pense qu’il suit mes performances", indique-t-il.

Pour l’histoire, c’est à l’âge de 8 ans que Kisito Yessoh a fait son entrée au CF TPK. A 17 ans, il intègre l’Union sportive de Koumassi (Ligue 2) avant de déposer ses bagages à Adzope FC (Ligue 2). Il y reste jusqu’en 2014 où il file pour une aventure en Mauritanie du côté du FC Nouhadibou. Auteur d’une saison exceptionnelle, il séduit l’AS Denguélé d’Odiéné qui le recrute pour un contrat de deux ans. On connaît la suite !


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Côte d’Ivoire

news

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche