Mané remarque enfin, Al-Nassr se saborde

Bien qu’il ait été décisif ce jeudi, Sadio Mané n’a pas pu empêcher Al-Nassr d’être accroché à domicile par Al Hazem (4-4) dans le cadre de la 22e journée de Saudi Pro League.

Cela faisait deux mois qu’il n’avait plus marqué en SPL. Il fallait en effet remonter au 26 décembre dernier, avant la CAN donc, pour trouver trace d’un but signé Sadio Mané. L’ailier sénégalais avait en l’occurrence inscrit un doublé pour la large victoire 2-5 face au Al-Ittihad du Marocain Abderrazak Hamdallah.

Mané frustré par Al Hazem

Le double Ballon d’Or africain a retrouvé le chemin des filets en plantant le dernier pion de son équipe sur penalty dans les arrêts de jeu, son neuvième de la saison en SPL (90e+4). Il croyait alors se muer en héros des Jaunes et Bleus en l’absence du tireur attitré, Cristiano Ronaldo, suspendu après son geste polémique. C’était néanmoins sans compter sur Paulo Ricardo qui égalisait pour Al Hazem, lanterne rouge au coup d'envoi, au bout du bout du temps additionnel (90e+9).

Un match qui, s’il est de nature à renforcer la confiance du champion d’Afrique 2021, ne fait en revanche pas les affaires d’Al-Nassr. Deuxième à six longueurs du leader invaincu, le Al-Hilal de son compatriote Kalidou Koulibaly et du Marocain Yassine Bounou, le club riyadien pourrait se retrouver relégué à neuf points en cas de victoire des Bleus et Blancs lors du choc de vendredi contre Al-Ittihad.

De quoi frustrer l’ancien de Liverpool et du Bayern Munich qui était déjà impliqué sur le but du doublé de Talisca, avec une remise de la tête décisive (61e), et qui aurait pu trouver la faille plus tôt n’eût été la parade du gardien adverse à la 74e. Ce partage des points met aussi un terme à une série de 6 victoires consécutives d'Al-Nassr en championnat.

Mané remarque enfin, Al-Nassr se saborde
Prudence Ahanogbe