Algérie : Belmadi veut “se racheter” à la CAN

Djamel Belmadi, le sélectionneur de l’équipe d’Algérie, a dévoilé ses ambitions pour la CAN 2023 dont le top départ est prévu ce samedi (13 janvier-11 février 2024).

À l’instar des 23 autres équipes participantes, l’Algérie est dans les starting blocks pour la 34e édition de la CAN. Chez les Fennecs, l’optimisme est de mise, compte tenu notamment de la préparation parachevée par deux succès nets et sans bavure, 0-3 face à l’équipe locale du Togo, puis 0-4 contre le Burundi. « Nous avons un bon groupe. Il y a du sang neuf. Tous les joueurs sont motivés pour faire quelque chose de grand. Nous nous sommes préparés du mieux possible. Nous allons faire une bonne compétition. Je peux le dire, nous sommes prêts du point de vue physique et tactique. Nous avons bien travaillé. C’était un stage positif », s’est satisfait le sélectionneur Djamel Belmadi au micro d’Ennahar TV.

« On veut se racheter »

Sacrés en 2019, les Verts sont tombés de haut lors de la précédente édition en sortant dès la phase de groupes. Alors que tout le peuple algérien s’attend à un sursaut d’orgueil, Belmadi entend prendre sa revanche avec ses troupes. « Nous avons nos supporters derrière nous. Ils sont contents avec nous dans la victoire et déçus avec nous dans la défaite. Il y a eu un travail fait par la FAF qui est derrière nous. On veut se racheter, a prévenu le technicien. Les supporters sont dans leur droit d’attendre de nous une grosse compétition. Nous voulons revivre les mêmes émotions qu’en 2019. Le pays va se rassembler, les familles également. Nous allons donner le maximum. »

Favori numéro 4 du supercalculateur Opta derrière le tenant du titre sénégalais, le pays hôte la Côte d’Ivoire et le voisin marocain, demi-finaliste de la Coupe du monde, l’Algérie amorcera son parcours lundi dans le groupe D face à l’Angola. Elle affrontera ensuite le Burkina Faso, le 20 janvier, et clôturera la phase de groupes par une opposition avec la Mauritanie trois jours plus tard.

Algérie : Belmadi veut “se racheter” à la CAN
Prudence Ahanogbe