CAN 2023 : ces 7 pépites qui vont se révéler 

Alors que la Coupe d'Afrique des nations 2023 débute ce samedi, prenons le temps de nous pencher sur la nouvelle génération de talents prometteurs du continent africain. Parmi les convoqués, sept pépites se démarquent particulièrement, prêtes à éclater de leur talent cette nouvelle édition du plus prestigieux des tournois africains.

Ces joueurs, pour la plupart encore peu connus du grand public, excepté Karim Konaté, promettent de faire parler d'eux durant le tournoi. Dans cet article, nous nous proposons de mettre en lumière ces talents émergents, en revenant sur leurs parcours et leurs performances récentes, annonciatrices de ce qu'ils pourraient apporter à cette nouvelle édition au pays des Eléphants. De Geny Catamo, doté de qualités techniques hors du commun, à Depu, étoile montante de l'Angola, préparez-vous à découvrir ces futurs grands noms du football africain.

Geny Catamo (Mozambique)

Ailier au Sporting Portugal, le jeune Geny Catamo (22 ans) cumule déjà 21 capes pour 5 buts avec les Mambas du Mozambique, qui officient dans le groupe B avec l'Egypte, le Cap-Vert et le Ghana. Même s'il n'a pas encore explosé véritablement en club (1 seul but et 1 passe décisive en 19 apparitions cette saison), ses qualités de vitesse et de dribbles pourraient bien dérouter plus d'une défense adverse en Côte d'Ivoire.

Karim Konaté (Côte d'Ivoire)

Sans conteste le plus connu de notre liste. Rapide, technique et doué pour le jeu sans ballon, le jeune (19 ans) attaquant du RB Salzbourg en Autriche ne brille pas seulement en club. Avec les Eléphants, le natif de Koumassi, qui était déjà de l'aventure lors de la dernière CAN (sans jouer la moindre minute), cumule déjà 12 capes pour 2 buts et 2 passes décisives. Samedi, ce fan de l'Olympique Lyonnais s'est même distingué d'un débordement impressionnant sur le 5ème but ivoirien lors du match amical contre le Sierra Leone (5-1).

Nene Dorgeles (Mali)

Évoluant comme attaquant ou milieu offensif pour le Red Bull Salzbourg, Nene Dorgeles (21 ans, 11 capes et 2 buts), doté d'un gabarit de poche (1 mètre 74), est reconnu pour sa rapidité impressionnante et sa capacité à faire la différence aussi bien sur de courtes que de longues distances. Sa technique et son habileté à utiliser les deux pieds s'ajoutent à sa polyvalence sur le terrain. Agile et fluide dans ce qu'il entreprend sur le terrain, le Malien est un maillon essentiel dans la création de jeu, même s'il a parfois tendance à s'enfermer dans ses dribbles ce qui impacte négativement ses prises de décisions.

Houssem Tka (Tunisie)

Houssem Tka est un jeune (23 ans) milieu de terrain Box-to-Box de l'Espérance Tunis, avec qui il s'est révélé lors de la Super League. Il se distingue par son agressivité et son habileté à récupérer rapidement le ballon. Son jeu est caractérisé par une excellente maîtrise du ballon, une capacité à se frayer un chemin dans des espaces restreints, et une bonne vision de jeu lui permettant de réaliser des passes précises sur différentes distances. Encore novice avec les Aigles de Carthage (1 seule cape au compteur), il pourrait être l'une des révélations de la CAN malgré la forte concurrence à son poste.

Ibrahima Keita (Mauritanie)

Agé de 22 ans et capé à 15 reprises, ce latéral droit né en 2001 et évoluant au TP Mazembe (RD Congo) est reconnu pour sa grande activité et son endurance, qui lui permettent de répéter des courses intensives. Il contribue offensivement par son soutien à l'ailier, ses dédoublements et combinaisons, ainsi que par de grandes projections balle au pied après récupération. Sans ballon, l'ancien pensionnaire du FC 93 Bobigny (National 2, D4 française) reste actif, offrant des solutions et comblant les mouvements adverses par son anticipation. En défense, le défenseur d'1 mètre 81 est propre dans ses interventions, commettant peu de fautes malgré une fréquence de tacle élevée.

Franculino (Guinée Bissau)

Le jeune Franculino (19 ans, 3 capes et 1 but) fait indéniablement partie des joueurs à surveiller dans les rangs de la Guinée-Bissau. Avant-centre du FC Midtjylland, l'actuel leader du championnat du Danemark, ce gaucher d'1 mètre 82 a déjà marqué à 6 reprises et délivré 2 passes décisives au cours de ses 14 apparitions cette saison. Ancien pensionnaire des U23 de Benfica avant de faire son trou chez les nordiques, Franculino est très prometteur et pourrait faire parler de lui à la CAN.

Depu (Angola)

Depu (3 capes, 2 buts) s'est révélé lors du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) en début d'année dernière. Auteur de deux buts et d'une passe décisive en un seul match, le jeune joueur de 24 ans avait prouvé son efficacité devant le but. Cette saison avec Gil Vicente (D1 Portugal), il a déjà fait parler la poudre à 3 reprises en 4 titularisations (7 matchs au total). Doté d'un grand gabarit (1 mètre 87), l'ancien pensionnaire de Sagrada dans le championnat local fait assurément partie des joueurs à surveiller du côté de l'Angola.

CAN 2023 : ces 7 pépites qui vont se révéler 
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.