Algérie : un ancien coéquipier se lâche sur Belaïli

L’ailier algérien Youcef Belaïli (31 ans, 49 sélections, 9 buts) fait toujours les choux gras des médias. Passé sur les ondes de la radio tunisienne Mosaïque FM, un ancien coéquipier s’est récemment prononcé sur le cas du champion d’Afrique 2019.

Actuellement sans club, Youcef Belaïli traine une fâcheuse réputation de vilain petit canard. Le natif d’Oran a vu son contrat à Ajaccio prématurément rompu après un nouvel écart disciplinaire. Une casserole qui s’est ajoutée à plusieurs autres empilées lors de son passage à Brest. En effet, l’ex-Angevin a également connu une fin en eau de boudin avec les Bretons, seulement un an après son retour en France, en provenance du Qatar. La faute à plusieurs écarts et à un tempérament jugé bien (trop) trempé.

« Belaïli est un fou »

Walid Hichri, ancien défenseur international tunisien (15 sélections, 1 but) et ex-coéquipier de Belaïli à l’Espérance Tunis (2012-2013), a lâché quelques regrets sur la situation du principal intéressé, qu'il a décrit sans concessions. « Youcef Belaïli possède des qualités exceptionnelles et aurait pu devenir l’un des meilleurs joueurs du continent africain. Il a la vitesse, l’intelligence, ainsi que les compétences techniques et le sens du but devant les cages. Il est rare de trouver aujourd’hui un joueur aussi complet que lui. Malheureusement, sa mentalité l’a empêché d’aller loin dans le monde du football. Belaïli est un fou, et il est extrêmement têtu, ce qui le pousse parfois à des actes irrationnels », a-t-il notamment confié.

En quête d’un nouveau point de chute, Belaïli dispose de plusieurs pistes plus ou moins sérieuses. L’une d’entre elles mène à un retour à l’Espérance Tunis. Et c’est cette dernière que privilégierait Hichri. « Je pense qu’il [Belaïli] est toujours capable d’apporter une grande valeur ajoutée à l’Espérance Tunis s’ils le recrutent », a ajouté le défenseur retraité. Passé à deux reprises à l’ES Tunis (2012-2014 et 2018-2019), Belaïli a disputé un total de 104 matches pour 21 buts et 37 passes décisives sous les couleurs Sang et Or.

Algérie : un ancien coéquipier se lâche sur Belaïli
Prudence Ahanogbe