Ajaccio : en Algérie, Belaïli sort du silence

Parti en catimini d’Ajaccio en début de semaine, Youcef Belaïli a donné de ses nouvelles ce vendredi 28 avril.

Manquant à l’appel depuis plusieurs jours, l’international algérien (44 sélections, 9 buts) est rentré en Algérie mardi, selon les révélations du quotidien L’Équipe. Les dirigeants du club corse ont alors décidé de lancer une procédure disciplinaire contre l’ailier de 31 ans qui accumule les casseroles, depuis son retour tardif de sélection fin mars-début avril.

« L'AC Ajaccio a constaté l'absence de son joueur, Youcef Belaïli, depuis le mardi 25 avril. Celui-ci ne s'est pas présenté à la reprise des entrainements après le match ACA-Brest. Une rencontre à l'issue de laquelle, le joueur a eu un comportement inapproprié envers nos supporters, ce que l'AC Ajaccio condamne avec la plus grande fermeté. Au regard de ces faits fautifs, une procédure disciplinaire est en cours », a tonné la direction du club acéiste dans un communiqué publié ce vendredi.

Youcef Belaïli ingérable ?

Ce n’est que plus tard dans la journée, en début d’après-midi, – sans doute après avoir pris connaissance de la procédure disciplinaire dirigée à son encontre – que l’ancien Brestois a brisé le silence via les réseaux sociaux. En effet, sur un post en story Instagram, le joueur aux 6 buts en Ligue 1 cette saison annoncer pleurer la mort de son oncle, photo à l’appui. Un retour express dans son pays natal motivé donc par ce décès familial. Le Fennec risque toutefois d'avoir du mal à justifier son mutisme à l’égard de son employeur… Une énième manière de procéder qui fâche et qui pourrait lui coûter très cher.

Ajaccio : en Algérie, Belaïli sort du silence
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.