CAN 2012 : Niger-Maroc, Courbis-Gerets destins liés ?

Dans la dernière journée du groupe C, Maroc et Niger s'affrontent pour l'honneur ce mardi soir à Libreville (19h). Prématurément éliminée par les Tunisiens et les Gabonais, la sélection d'Eric Gerets veut éviter l'humiliation de finir comme le Sénégal, autre favori malheureux, qui a terminé avec zéro point.


Il faut accepter les choses comme elle viennent. C’est ça le sport. Il faut regarder la vérité en face, maintenant qu’on est dehors et qu’on a joué une deuxième mi-temps indigne de l’équipe nationale du Maroc. J’ai commencé quelque chose que j’aimerais bien finir. Au milieu de la route, il y a un énorme échec. Si on me laisse faire mon travail, je reste. S’ils (la fédération, NDLR) ne sont pas contents de mon travail, ils me le diront.” Sur la sellette depuis les résultats médiocres des Lions de l'Atlas à la CAN contre la Tunisie (2-1) et le Gabon (2-3), Eric Gerets ne veut rien lâcher. Malgré les rumeurs qui l'envoient à Auxerre, le technicien belge entend bien finir le travail qu'il a commencé. Si un résultat positif ne lui garantit rien, un maintien à la tête de l'équipe du Maroc passe à minima par une victoire ce mardi soir contre le Mena.

L'occasion pour le Belge de croiser la route de Rolland Courbis, un autre technicien passé, comme lui, par l'Olympique de Marseille.
Avant Didier Deschamps, les deux hommes sont les deux derniers entraîneurs à avoir battu des records de longévité au sein du club phocéen. A dix ans d'intervalle, les deux hommes ont tenu deux années (1997-199) et (2007-2009) avec, à la clef, un titre de champion effleuré du bout des doigts, perdu dans les dernières journées. Hommes de caractères à la gouaille reconnue, les deux techniciens ont un dernier coup à jouer alors que leurs formations n'ont pas été ridicules.
Mais Eric Gerets espère que la comparaison s’arrêtera là, lui qui espère être maintenu à la tête de sa sélection alors que Rolland Courbis n'était venu que prêter un coup de main. “La motivation, c’est d’abord la fierté. Celle de ne pas rentrer sans avoir fait un bon résultat. C’est aussi important pour l’avenir. On a besoin de joueurs forts mentalement. Ce match sera une indication. Une nouvelle époque va commencer. Tout le monde aura sa chance. Il faudra trouver une base solide le plus tôt possible, car nous avons des échéances importantes dès le mois de juin, assure le Lion de Rekem. J’ai envie de continuer mon job, si les joueurs suivent la même route que moi.

L'OM comme trait d'union

Gerets peut espérer un sursaut d’orgueil de stars revanchardes après avoir déçu tout un pays. Alors que l'ambiance au sein de l'équipe n'est pas au beau fixe, une victoire honorifique sur le Mena des coéquipiers de Chamakh apporterait un peu d'air à leur sélectionneur. Les hommes de Rolland Courbis espèrent, eux aussi, finir sur une bonne note après leur prestation mal récompensée contre la Tunisie (1-2). A défaut d'effet Courbis sur le tableau d'affichage, les Nigériens peuvent s'appuyer sur la volonté et l'état d'esprit affichés contre les Aigles de Carthage. Avant de revenir à son ordinaire métropolitain, le vieux renard veut faire un coup d'éclat et sortir la tête haute de la première CAN disputée par le Mena.

“Je garderai toujours de l’affection pour cette équipe du Niger. Je porterai une attention particulière à leurs résultats. S’il s’avère qu’on puisse penser que j’ai été utile dans ces deux mois de préparation, je me contenterais de ça. J’ai pointé du doigt ce qui n’allait pas, mais personne ne m’a dit que ce que je disais n’était pas bon. Premièrement je n’ai rien appris, et deuxièmement, j’ai eu la confirmation de ce qu’il ne fallait pas faire. C’est donc passionnant, mais jusqu’à une certaine limite, explique Coach Courbis. J’aimerais avoir 20 ans de moins pour être conseillé par quelqu’un de plus expérimenté. En l’occurrence, j’ai eu la chance de rencontrer des entraineurs qui m’ont livré des petits détails, qui m’ont permis d’élever le niveau de jeu de mes équipes. Je pense notamment à Raymond Goethals, à Marcello Lippi, Mario Zatelli. Si la personne que je conseille n’apprécie pas qu’en deux mois il peut gagner des années de réflexion et augmenter les chances de victoire… Si on est pronostiqué dernier d’une poule, ce n’est pas par hasard. Il ne faut pas se prendre pour un autre. Nous avons été d’accord sur 90% des choses. Mais quand on n’est pas d’accord sur le fait de mettre un offensif qui ne sait pas défendre ou un milieu défensif qui sait attaquer, ça devient 100% !” Ce mardi soir il sera donc avant tout question d'honneur pour deux équipes éliminées de la compétition mais aussi de duel tactique pour les deux anciens entraîneurs de l'Olympique de Marseille.

 GROUPE C (à Libreville) : Gabon, Niger, Tunisie, Maroc

Rencontre Date et heure Résultat
Gabon – Niger 23 janvier 2012, 17h 2-0
Maroc – Tunisie 23 janvier 2012, 20h 1-2
Niger – Tunisie 27 janvier 2012, 17h 1-2
Gabon – Maroc 27 janvier 2012, 20h00 3-2
Gabon – Tunisie 31 janvier 2012, 19h00
Niger – Maroc 31janvier 2012, 19h00
Rang Equipe Points J. G. N. P. p. c. Diff.
1. Gabon 6 2 2 0 0 5 2 +3
2. Tunisie 6 2 2 0 0 4 2 +2
3. Maroc 0 2 0 0 2 3 5 -2
4. Niger 0 2 0 0 2 1 4 -3
Avatar photo
Antoine Bruxeille