On s'attendait davantage à un retrait de l'Ouganda, pour des motifs financiers, voire du Cameroun, en raison des antécédents avec l'Algérie, finalement c'est bel et bien le Maroc qui pourrait boycotter le CHAN 2022 ! Ce mardi, la Fédération marocaine de football (FRMF) a clairement exprimé cette menace à l'issue de son comité directeur. En cause : les relations diplomatiques tendues entre le Royaume chérifien et son voisin algérien, qui a interdit les vols directs en provenance du Maroc.

A cet effet, la FRMF avait adressé une correspondance à la Confédération Africaine de Football (CAF) au sujet du respect des clauses du cahier de charges des compétitions africaines notamment en matière de la facilitation des conditions des Sélections Nationales participantes. La FRMF avait demandé le déplacement de la Sélection Marocaine via un vol spécial de la Royale Air Maroc (RAM), transporteur officiel, depuis Rabat vers Constantine ville-hôte des matchs du Onze National. Dans le cas du non respect des ce point, le Comité Directeur de la FRMF a décidé à l’unanimité de ne pas participer à cette édition“, menace ainsi un communiqué.

Il s'agit clairement d'un moyen de mettre la pression sur la CAF, afin de pousser l'instance à s'activer et à faire le maximum pour éviter un forfait des Marocains, doubles tenants du titre, qui serait très préjudiciable à l'image du tournoi. Rappelons toutefois que la FRMF a décidé dès le mois de septembre dernier de dissoudre sa sélection locale et de prendre part au CHAN avec sa sélection U23. Une participation désormais remise en cause…