Côte d’Ivoire : le sélectionneur Faé répond à la rumeur Hervé Renard !

Lundi, c’est bien Emerse Faé qui prendra place sur le banc de la Côte d’Ivoire à l’occasion du choc face au Sénégal en 8es de finale de la CAN 2023 à domicile.

L’ancien adjoint a été intronisé sélectionneur principal mercredi dernier suite au départ de Jean-Louis Gasset à l’issue d’une phase de groupes complètement ratée. Une belle marque de confiance pour l’ancien Eléphant ? Oui et non car, dans le même temps, la Fédération ivoirienne de football (FIF) et les autorités politiques ont fait le forcing pour tenter d’obtenir le prêt d’Hervé Renard, actuel sélectionneur de l’équipe de France féminine, afin de driver la Selefanto le temps de la CAN. Alors que ce mouvement a échoué suite au refus de la FFF, Faé, présent ce dimanche en conférence de presse à Yamoussoukro, a assuré que cet épisode ne l’a pas du tout perturbé et qu’il n’a absolument pas pris cette rumeur comme un désaveu.

Si Hervé Renard était venu, je n’aurais aucun souci avec ça”

« J’avais vraiment d’autres préoccupations que les rumeurs sur l’arrivée d'Hervé, c'est quelqu'un que je connais personnellement. S’il était venu, je n’aurais aucun souci avec ça, a assuré l’ancien milieu de terrain de l’OGC Nice. Après, il n’est pas là. J’avais vraiment autre chose à faire que de regarder si Pierre, Paul ou Jacques allait venir prendre ma place. Moi, le président m’avait conforté par rapport à ce poste. A partir du moment où ce n’est pas le président qui vient me dire que quelqu’un d’autre va assurer l’intérim, je ne me suis pas focalisé sur ça. Je me suis concentré sur les joueurs et sur l'objectif commun. » Une prise de position logique à 24 heures d’un match capital.

Qualifiés in extremis parmi les meilleurs 3es, les Eléphants, qui n’auront pas joué pendant sept jours, rêvent d’un exploit face au tenant du titre sénégalais, qui fait partie des grands favoris à sa propre succession.

Avatar photo
Lantheaume Romain

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !