Gabon : Aubamayang zappé pour raisons disciplinaires

Le sélectionneur de l’équipe du Gabon, Thierry Mouyouma, a expliqué les raisons de la non-convocation de Pierre-Emerick Aubameyang en novembre.

Pour les deux premiers matches des éliminatoires de la Coupe du monde 2026, soldés par des victoires 2-1 puis 1-2 contre le Kenya et le Burundi respectivement les 16 et 19 novembre, Thierry Mouyouma a choisi de se passer de Pierre-Emerick Aubameyang. Selon les explications livrées mardi par le successeur de Patrice Neveu, le capitaine des Panthères était sous le coup d’une sanction disciplinaire à l’instar de Didier Ndong et d’Aaron Boupendza. Cette sanction trouve son origine dans l'absence de PEA en octobre.

Aubameyang châtié…

« Aucun de ces joueurs (Aubameyang, Ndong, Boupendza) n’est banni de l’équipe nationale. Ces garçons ont des situations diverses dues à certains actes posés qui ont énormément gêné. Il vous souviendra lors de la trêve à Lisbonne (1-1 contre la Guinée le 17 octobre, ndlr), ils ont été convoqués. Certains n’ont pas honoré à l’équipe nationale pour des raisons peu évidentes. L’international gabonais a des droits et des devoirs. Et le premier devoir d’un international est de se rendre au lieu de regroupement et de faire constater sa maladie ou sa blessure. Ce qui n’a pas été fait par Pierre-Emerick. Dans ce cas, l’équipe nationale étant au-dessus des hommes que nous sommes, ça rentre un peu dans le cadre disciplinaire », a développé le technicien de 48 ans.

A demi-mots, le nouvel homme fort des Panthères admet donc que sa star a fait l'objet d'une sanction disciplinaire. Cet épisode semble néanmoins derrière lui et le buteur devrait a priori faire son retour dans sa prochaine liste, en mars 2024, le Gabon n'étant pas qualifié pour la CAN.

…et adoubé par Mouyouma

Dans le dur depuis son arrivée sur la Canebière, PEA tourne actuellement à plein régime avec l’OM. Le joueur passé par le Barça et Chelsea reste en effet sur 5 réalisations et 2 passes décisives – les deux face à l’Olympique Lyonnais mercredi (3-0) – dont un triplé contre l’Ajax en Ligue Europa la semaine passée. Un état de forme salué par le coach Mouyouma. « En tant que Gabonais, je suis déjà satisfait du regain de forme de Pierre-Emerick Aubameyang qui reste, un très grand joueur, un champion. Comme des compatriotes, on suit les performances de nos joueurs dans le monde. Maintenant en tant que sélectionneur national, il y a toujours une corde de plus à notre arc », a déclaré l’ancien défenseur des Panthères (12 capes).

Gabon : Aubamayang zappé pour raisons disciplinaires
Prudence Ahanogbe