JO 2024 : le Mali accroché en préparation

En pleine préparation pour les Jeux Olympiques de Paris, la sélection U23 du Mali a disputé une rencontre amicale face à l'Ouzbékistan ce vendredi après-midi au Stade de Bunyodkor à Tachkent, la capitale de ce pays d'Asie centrale.

Les troupes maliennes d'Alou Badra Diallo ont fait match nul (1-1) face aux Ouzbeks, également qualifiés pour les JO et figurant dans le groupe C en compagnie de l'Egypte qu'ils affronteront le 27 juillet, de l'Espagne et de la République dominicaine.

A noter qu'au cours de cette partie âpre et disputée, le seul but malien a été inscrit par le capitaine Boubacar Traoré, milieu de terrain de Wolverhampton en Premier League (24 matchs de championnat cette saison !). Il n'y avait en tout cas pas foule dans l'enceinte de 34 000 places située à l'est du pays, comme peuvent l'en attester les clichés de la rencontre partagés par la Fédération malienne de football. Les Aigles se sentiront sans doute davantage portés par les fans aux JO.

En effet, à Paris, où ils disputeront 2 de leurs 3 rencontres des phases de poules (contre Israël et le Japon) réside une forte communauté malienne, et les fans seront sans doute nombreux à les soutenir. Mais en attendant, il faudra affronter de nouveau cette équipe d'Ouzbékistan, vice-champion d'Asie en titre. La seconde opposition amicale entre les deux équipes qui chercheront à engranger de la confiance avant les JO aura lieu ce lundi 10 juin, toujours en Ouzbékistan, et même si le lieu exact n'a pas filtré, ce sera de nouveau probablement au Stade de Bunyodkor.

Les JO en ligne de mire

Les adversaires du Mali, troisième lors de la dernière CAN U23, incluent Israël (24 juillet au Parc des Princes), demi-finaliste du dernier Euro Espoirs, le Japon (28 juillet au Matmut Atlantique), contre qui ils s'étaient imposés 3 buts à 1 en mars dernier lors d'une opposition amicale à Osaka, au Japon, ainsi que le Paraguay (31 juillet au Parc des Princes), qui a terminé premier des qualifications en Amérique du Sud. Bien que ces équipes paraissent abordables sur le papier, le contexte des JO sera exigeant et chaque nation se battra avec ardeur pour défendre ses couleurs. Rappelons que le Mali a disputé les Jeux une seule fois au cours de son histoire. C'était en 2004, en Grèce, et les Aigles avaient atteint les quarts de finale, s'inclinant face à l'Italie (0-1, ap), futur médaillé de Bronze.

JO 2024 : le Mali accroché en préparation
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.