Finaliste malheureux de la précédente édition, le Wydad Casablanca a fait un grand pas vers le dernier carré de la Ligue des champions africaine en s’imposant à domicile face à l’Etoile du Sahel (2-0) ce samedi en quart de finale aller. La veille, l’autre club de la ville, le Raja, s’était imposé sur le même score face au TP Mazembe.

Dans une ambiance exceptionnelle, les Marocains prenaient rapidement l’avantage grâce à leur latéral Nahiri qui ouvrait le score de la tête en reprenant un centre-tir d’El Haddad suite à un coup franc mal repoussé (1-0, 11e). Derrière, le WAC avait des occasions pour doubler la marque, mais l’ESS n’était pas en reste et le gardien Tagnaouti devait s’interposer face à Coulibaly avant la pause.

Au retour des vestiaires, les locaux faisaient le break grâce à un doublé de Nahiri (54e). A nouveau buteur de la tête, sur coup franc, le Marocain profitait de la faute de main du gardien adverse, Bediri, peu inspiré sur ce coup-là. Malgré une timide réaction sur une frappe détournée de Kechrida, on était plus proche du 3-0 que du 2-1 mais Saddam Ben Aziza sauvait les Tunisiens puis le but de Kazadi était logiquement refusé en raison d’une main préalable.

En charge du WAC depuis seulement quelques jours et encore assis sur le banc adverse il y a un mois, l’entraîneur Juan Carlos Garrido est bien parti pour réussi son pari. Match retour samedi prochain en Tunisie.

Les compos