Maroc : après la LDC, la Fédé conteste aussi l’arbitrage en finale de Coupe de la CAF !

La Fédération marocaine (FRMF) remet le couvert ! Après avoir déjà saisi la Confédération africaine de football (CAF) suite aux deux décisions de la VAR en défaveur du Wydad Casablanca lors de la finale aller de la Ligue des champions contre l’Espérance Tunis (1-1), l’instance en a fait de même lundi suite à la défaite de la RS Berkane en finale retour de la Coupe de la Confédération (l’équivalent africain de la Ligue Europa) contre le Zamalek (1-0, 0-1, 3-5 tab) la veille.

Dénonçant un arbitrage «honteux» et «scandaleux», la FRMF estime que l’arbitre aurait dû donner un deuxième avertissement au gardien égyptien, Mahmoud Gennesh, et donc l’exclure, lorsqu’il a dépassé sa ligne avant que le tireur marocain n’ait frappé le ballon durant la séance de tirs au but. Or, l’officiel a simplement ordonné de refaire le tir.

La FRMF met notamment en avant la loi 10 des lois du jeu (page 98) qui stipule que «si le gardien commet une faute obligeant le tir à être à nouveau exécuté, le gardien doit recevoir un avertissement». Encore un dossier chaud à gérer pour la CAF.

La lettre de contestation de la FRMF

D7moQeVW4AIQ7Ve

Maroc : après la LDC, la Fédé conteste aussi l’arbitrage en finale de Coupe de la CAF !
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.