Maroc : Ez Abde marche sur la CAN U23 !

Ez Abde dispute actuellement la CAN U23 avec les Espoirs marocains. Un déclassement salvateur ? Absolument. L'homme aux 7 capes avec les A, qui était de l'aventure au Mondial 2022, apporte en effet toute son expérience aux Lionceaux de l'Atlas et s'impose comme le meilleur joueur de ce début de tournoi.

Double buteur sur penalty lors de l'entrée en lice des siens contre la Guinée (2-1) samedi dernier, Ez Abde a de nouveau fait parler la poudre (1 but) et délivré deux passes décisives lors de l'écrasante victoire face au Ghana (5-1) mardi. Les Lionceaux de l'Atlas sont donc assurés de voir les demi-finales, qu'ils disputeront le 4 juillet prochain au Complexe sportif Moulay-Abdallah, face à un adversaire qui reste encore à déterminer. Quoi qu'il en soit, la présence d'Ez Abde dans l'équipe des moins de 23 ans du Maroc représente un renfort de poids, qui plus est avec son statut de capitaine qu'il prend très à coeur. Son expérience (malgré son jeune âge) et sa capacité à être décisif font un bien fou aux Marocains dans ce tournoi. Les fans sont impatients de le voir continuer à briller et de pourquoi pas guider son équipe vers la victoire finale à la CAN U23.

Une saison pleine avec Osasuna

L'ailier de 21 ans, qui appartient au FC Barcelone, était prêté cette saison du côté d'Osasuna, en Liga. Et le bilan est très positif : avec 6 réalisations et 2 passes décisives en 34 rencontres toutes compétitions confondues, le joueur parfois décrié pour son côté provocateur sur le terrain a réalisé une saison pleine. La première de sa jeune carrière. Si le bilan individuel est reluisant, c'est la même chose sur le plan collectif. Le club basé à Pampelune au nord de l'Espagne s'est classé 7ème (sur 20 équipes). A une petite place de disputer la phase de groupes de la Ligue Europa la saison prochaine. En coupe du Roi, les Rouge et Bleu ont atteint la finale, perdue 2-1 face au Real Madrid. Si en raison d'une suspension, l'ailier d'1 mètre 77 n'a pas disputé la rencontre au Stade olympique de Séville, il ne faut pas oublier qu'il a su se montrer décisif plus tôt dans la compétition : notamment lors de la manche aller de la demi-finale où il fut buteur (victoire 1-0 devant l'Athletic Bilbao), mais également en quarts de finale devant Séville (2-1), rencontre durant laquelle il fut le héros en marquant le but de la victoire à la 99ème minute. Devenu le chouchou des supporters, les fans d'Osasuna scandaient même son nom pour qu'il reste…

Des qualités indéniables

Ez Abde, élément offensif aussi rapide que technique, démontre une polyvalence remarquable dans tous les secteurs de l'attaque. Que ce soit en tant que buteur axial, ailier gauche ou attaquant de soutien, il excelle sur tous les fronts. Sa capacité à dribbler dans les petits espaces lui permet de pénétrer les défenses adverses en repiquant dans l'axe. Le joueur ambidextre est un adepte du spectacle lors des duels en un contre un. Sa vitesse, sa vision du jeu et sa qualité de centre font de lui un ailier complet, capable de créer des opportunités de but pour son équipe.

De quoi se faire une place au Barça ?

Sous contrat avec les Blaugranas jusqu'en 2026, Ez Abde devrait effectuer sous retour en Catalogne dès cet été. Peu utilisé lors de la saison 2021-2022 (10 apparitions et 1 but en Liga), le président du Barça, Joan Laporta, souhaite que le joueur marocain joue un rôle prépondérant dans le projet du club et qu'il participe à la pré-saison avec l'équipe première. Il est vrai qu'il serait dommage de laisser de côté un tel talent à polir, surtout quand on sait qu'il pourrait potentiellement être revendu à prix d'or dans les prochaines années. Pas une mauvaise perspective quand on connaît les difficultés économiques que traverse le Barça…

Le joueur né en 2001 est sur la même longueur d'onde que son boss : il souhaite effectuer son retour au FCB et s'y imposer. Mais au vu de la féroce concurrence qui l'attend dans le secteur offensif (Raphinha, Gavi, Ousmane Dembélé, Ansu Fati…), le natif de Béni Mellal aura très certainement un échange avec Xavi, l'entraîneur du club, pour s'assurer de garanties concernant son temps de jeu. D'après les propos du champion du monde 2010 en avril dernier, on peut dire – sans trop s'avancer – que c'est plutôt de bon augure pour le virevoltant ailier…

Maroc : Ez Abde marche sur la CAN U23 !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.