Maroc : Regragui a tranché pour El Kaabi !

Mardi au Stade d'Agadir, le Maroc a pulvérisé le Congo (6-0), pour le compte de la 4e journée des éliminatoires du Mondial 2026. Préféré à Youssef En-Nesyri, Ayoub El Kaabi (30 ans) a inscrit un triplé retentissant. Une prestation susceptible de lui offrir un statut de titulaire ?

Sorti en colère vendredi dernier contre la Zambie (2-1), Youssef En-Nesyri n'a pas, à l'inverse d'Hakim Ziyech, lui aussi contrarié au moment de son remplacement, été titularisé pour ce second match du mois de juin. Peu prolifique ces derniers temps en sélection, le joueur du FC Séville pourrait-t-il avoir du souci à se faire pour sa place dans le onze de départ ?

Visiblement non, puisque le sélectionneur Walid Regragui voit El Kaabi plus comme une option et un joker si on lit bien entre les lignes de son discours d'après-match. « J’ai choisi les joueurs les plus méritants. Aujourd’hui, grâce à cette victoire on est plus sereins et prêts à essayer de nouvelles choses. Il y aura des titulaires indiscutables mais on a de très bon jokers. Je suis très heureux de l’entrée de Chadi Riad (lui aussi buteur à la 16e, ndlr) et de la prestation d’Ayoub El Kaabi », a expliqué le technicien en conférence de presse.

El Kaabi et Rahimi, mieux que des remplaçants ?

« On a ramené des joueurs ambitieux qui donnent tout sur le terrain. Le retour d’Ayoub El Kaabi et Soufiane Rahimi (buteur après entrée en jeu, comme en mars lorsqu'il avait provoqué le CSC de l'Angola, ndlr) a fait beaucoup de bien. C’est ce que je veux, avoir des options pour débuter avec les meilleurs joueurs. Nous allons vers l’avant pour avoir plus d’options », a-t-il poursuivi. Malgré son triplé et son statut de meilleur buteur de la Ligue Europa Conférence, El Kaabi va donc visiblement devoir se contenter d'un statut de joueur de rotation pour l'instant.

Quoi qu'il en soit, Regragui peut se réjouir de ces “problèmes de riche”, surtout qu'avec ce rassemblement réussi, les Lions de l'Atlas comptent désormais 9 points dans le groupe E, soit trois de plus que la Tanzanie, leur dauphin.

Maroc : Regragui a tranché pour El Kaabi !
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.