Maroc : un champion du monde 1998 arrive pour aider les victimes du séisme

Un terrible séisme a secoué le Maroc au cours de la nuit de vendredi à samedi dernier, provoquant une onde de choc qui a touché le cœur de nombreux citoyens du monde entier. Parmi les innombrables marques de solidarité qui affluent, on vient d'apprendre qu'un champion du monde 1998 a annoncé sa venue au pays des Lions de l'Atlas pour apporter son soutien et sa contribution dans ces moments difficiles.

Le consultant Christophe Dugarry, joueur des Bleus en 1998 et résidant actuel au Maroc, s'est exprimé lundi dans l'émission “Rothen s'enflamme” sur RMC pour témoigner de son choc face à la catastrophe et de son intention de venir en aide aux sinistrés. “Je n'ai pas eu de proches touchés, j'étais encore en France quand c'est arrivé. Je vais à Marrakech vendredi, je pars, je vais constater les dégâts et essayer d'apporter à mon niveau aux gens qui souffrent : les aider, les héberger. Je vais essayer de donner le maximum et de faire le plus possible à mon échelle. Je suis touché. Ma femme est d'origine marocaine, la famille, la belle-famille…” a déclaré l'homme aux 55 capes (8 buts) avec l'équipe de France.

On est tous choqué”

On est tous choqué et on va essayer d'aider ces gens qui sont d'une solidarité extrême, ils sont déjà en train de faire face, d'être solidaires et de partager. Ils n'ont pas grand chose mais ils partagent tout, donc c'est une bonne leçon. On va essayer d'être à la hauteur de ces gens-là et de leur humanité.” a poursuivi l'ancien joueur des Girondins de Bordeaux et de l'OM.

Alors que le Maroc affronte le Burkina Faso ce mardi au Stade Bollaert à Lens en match amical, le football paraît bien anecdotique eu égard à la récente catastrophe. Mais le match ayant été maintenu, les Lions de l'Atlas de Walid Regragui – qui ont récemment fait don de leur sang – auront à coeur de rendre hommage à leur peuple en l'emportant avec la manière.

Maroc : un champion du monde 1998 arrive pour aider les victimes du séisme
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.