Vahid Halilhodzic

«Tous les intervenants se sont accordés sur la nécessité de créer une atmosphère calme et propice autour de l’équipe nationale qui se prépare à disputer la Coupe du monde 2022.» Depuis la semaine dernière et la réunion du comité directeur de la Fédération marocaine de football (FRMF) conclue sur cette note apaisante, la situation de Vahid Halilhodzic, sélectionneur contesté des Lions de l’Atlas, semblait un peu plus claire. Et pourtant, le journal sportif français L’Equipe a lâché une bombe ce mercredi en annonçant que le technicien négocie actuellement son départ !

Comme avec la Côte d’Ivoire en 2010 puis le Japon en 2018, c’est donc sans lui que devrait se disputer la Coupe du monde 2022 dans un peu plus de trois mois ! Selon la même source, c’est bien le dossier Hakim Ziyech, écarté pour raisons disciplinaires depuis un an par le Franco-Bosnien, qui se trouverait à l’origine de ce divorce. En effet, le président Fouzi Lekjaa tient absolument à réintégrer l’ailier de Chelsea en vue du Mondial, ce qui ne peut que passer par un départ de Vahid, un entraîneur pour lequel le Blue ne veut plus jouer…

Le départ du technicien, nommé en août 2019 et qui a conduit le Maroc en quart de finale de la CAN 2021, devrait donc être acté dans les prochains jours. Sans surprise, l’ancien international Walid Regragui, fraîchement parti du Wydad Casablanca après avoir réalisé le doublé Ligue des champions africaine-Botola, devrait lui succéder. Un vrai pari au vu du timing si resserré… Les Lions de l’Atlas auront deux matchs amicaux au programme en septembre contre le Chili (23 septembre) puis le Paraguay (27 septembre). Au Qatar, ils affronteront ensuite la Croatie (23 novembre), la Belgique (27 novembre) et le Canada (1er décembre) dans un groupe F corsé.