Vahid Halilhodzic

Comme prévu, le comité directeur de la Fédération marocaine de football (FRMF) s’est réuni ce mardi sous la présidence de Fouzi Lekjaa. Alors que des rumeurs d’un limogeage du sélectionneur Vahid Halilhodzic continuent de circuler à moins de 4 mois de la Coupe du monde 2022, aucune annonce n’a été effectuée au sujet du technicien.

Le compte-rendu de la réunion, publié par la FMRF, précise toutefois que «M. Fouzi Lekjaa a ouvert une discussion avec les membres du bureau de direction, notamment au niveau de sa direction technique, où tous les intervenants se sont accordés sur la nécessité de créer une atmosphère calme et propice autour de l’équipe nationale qui se prépare à disputer la Coupe du monde 2022.»

Un communiqué ambigu

Cette phrase peut être interprétée de différentes façons. A priori, il s’agit d’une manière d’appeler à laisser Vahid travailler dans la sérénité et d’en finir avec les rumeurs. Mais il est aussi possible de la comprendre comme une manière de dire qu’en raison du climat de contestation, la sérénité n’est pas possible sous les ordres de Vahid et qu’il faudrait donc envisager de le remplacer avant le Mondial.

On peut tout de même estimer que, si une décision radicale avait été prise concernant Vahid, elle l’aurait été ce mardi. A priori, l’ancien sélectionneur de l’Algérie et de la Côte d’Ivoire peut donc souffler définitivement. On attendra tout de même quelques jours avant d’en avoir le cœur net…