France - Guinée
Guinée : Luis Fernandez s’en va par la petite porte
Comme pressenti depuis plusieurs semaines, Luis Fernandez a annoncé ce lundi son départ du poste de sélectionneur de la Guinée d’un commun accord. Treize mois après son arrivée, le technicien français quitte donc le Syli National en le laissant dans une posture compliquée pour la qualification à la CAN 2017…

C’était dans les tuyaux depuis plusieurs semaines, c’est désormais officiel. Arrivé en avril 2015, Luis Fernandez a annoncé ce lundi qu’il n’est plus le sélectionneur de la Guinée, évoquant une séparation d’un commun accord. "Je mets un terme à mon poste de sélectionneur de la Guinée, on se quitte en bons amis", a indiqué le technicien français sur les ondes de RMC. "Il y a eu pas mal de bouleversements, de changements à la Fédération (FGF) depuis mon arrivée", a justifié l’ancien Parisien qui a perdu un soutien précieux avec la destitution de Salifou Camara, ancien président de la FGF, remplacé par un comité de normalisation de la FIFA.

"Mon staff va rester en place pour terminer ça et jouer le dernier match", a toutefois précisé l’ancien international français en faisait référence au déplacement qui attend le Syli National au Swaziland le 3 juin prochain à l’occasion de l’avant-dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017. Un rendez-vous décisif alors que le Zimbabwe possède 3 points d’avance en tête du groupe et détient la première place, qualificative pour la phase finale.

Bilan très moyen

Critiqué dès le début pour ses bourdes, comme le célèbre "Bouba Sarr", et son cumul des mandats puisqu’il a continué à exercer ses fonctions de consultant pour RMC et beIN Sports et a même joué le rôle de conseiller d’Evian TG, l’ancien Tricolore n’aura rien fait pour arranger son cas. Entre brouille avec Ibrahima Traoré, capitaine à la CAN 2015, résultats très décevants, qualification compromise pour la CAN 2017 dans un groupe pourtant abordable et un fond de jeu inexistant (comme lors du 0-0 à Conakry face au Malawi en mars), Fernandez n’aura pas laissé un souvenir impérissable malgré un bilan en match officiel somme toute correct (3V, 2N, 1D).

A l’image de la victoire en Algérie (2-1) et du nul ramené du Maroc (1-1) en amical en octobre dernier, ses coups d’éclats auront été rares, même s’il aura contribué à faire venir en sélection le jeune prodige de Bologne, Amadou Diawara, qui pourrait débuter avec le Syli ce mois-ci. Le départ de Fernandez à quelques jours d’un match crucial symbolisera en tout cas la relation du technicien avec la Guinée : un grand rendez-vous manqué…


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l’autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.




Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


France

news

 
en bref

zoom


lire aussi

recherche