Algérie : “on n’est pas hanté !”, les Fennecs donnent le ton avant le Burkina Faso

Sacrée en 2019, l'Algérie avait lamentablement échoué lors de la CAN 2021, et la contre-performance contre l'Angola (1-1) lundi pour débuter la CAN 2023 a pu faire ressurgir de vieux démons

Il y a deux ans au Cameroun, les Fennecs avaient vu leur parcours s'arrêter dès le premier tour, ce qui avait été très mal vécu par le peuple algérien, et suivi par l'élimination en barrages de la Coupe du monde 2022 face au Cameroun. Le sélectionneur Djamel Belmadi, présent ce vendredi en conférence de presse, souhaite toutefois aller de l'avant et ne pas se lamenter sur le passé, dont le spectre est plus que jamais présent après l'entrée en lice ratée.

Ces incessants rappels au passé commencent toutefois à agacer le technicien. « On n'est pas hantés par le Cameroun. Il faut se relever de son échec, c’est ça le sport. On se sert des différentes expériences pour avancer. C'est la troisième fois que vous me parlez de 2022 (durant la conférence de presse, ndlr). Ce n'est pas ça le foot, pleurer sur le passé, c'est tomber et se relever. On se sert des expériences pour se relever », a tenu à clarifier le sélectionneur des Verts, non sans lassitude.

Bennacer – “Nous avons appris de nos erreurs.”

Ismaël Bennacer, également présent en conférence de presse, veut lui aussi aller de l'avant « Ce qui s'est passé au Cameroun on l'a mal vécu, mais nous ne sommes pas hantés par ça. Nous avons appris de nos erreurs », a affirmé le joueur du Milan AC, qui a composté de justesse sa place dans le groupe pour cette 34ème édition de la CAN. Le milieu de terrain de 26 ans, blessé la majorité de la première partie de saison, n'a en effet disputé que 5 petites rencontres de Serie A cette saison. A l'instar de ses coéquipiers, le Milanais espère être au top samedi face au Burkina Faso, pour le compte de la deuxième journée du groupe D. Les Fennecs n'ont plus le droit à l'erreur et doivent rentrer véritablement dans cette CAN 2023, mais les Etalons ne comptent pas leur rendre la tâche facile donc à eux de se surpasser…

Algérie : “on n’est pas hanté !”, les Fennecs donnent le ton avant le Burkina Faso
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.