Après des débuts d’entraîneur prometteurs au Qatar, Djamel Belmadi a confirmé et changé de dimension ces dernières semaines en remportant la CAN 2019 avec l’Algérie. Récompensé par la FIFA avec sa présence parmi les 10 nommés pour le titre d’entraîneur de l’année, l’ancien milieu de terrain de l’OM pourrait-il un jour briguer le poste d’entraîneur du club phocéen ? Sans écarter cette possibilité, l’homme de 43 ans a expliqué qu’il n’en fait pas une obsession.

«Est-ce que j’ai cette ambition ? Non. J’avais beaucoup d’ambitions quand j’étais joueur et je n’ai pas pu les réaliser, peut-être faute de talent ou faute de plein de choses. Mais en tant qu’entraîneur, je n’ai pas ces ambitions-là, je veux tout simplement faire très bien ce que je fais sur le moment», a d’abord éludé le Franco-Algérien dans l’émission Team Duga sur RMC avant de laisser tout de même la porte entrouverte.

«Mon rêve, mon ambition « cachée », c’était de gagner avec l’équipe d’Algérie. Rêve réalisé, après ce qui viendra dans l’avenir je prendrai et je ferai toujours le maximum de ce que je suis capable de faire», a-t-il expliqué. Pour l’heure, Belmadi est bien entendu concentré à 100% sur les Fennecs qu’il rêve de mener au Mondial 2022.