Algérie : l’hôtel des joueurs pris d’assaut par des supporters en colère

La déception est grande pour l'équipe d'Algérie, éliminée dès la phase de poules de la Coupe d'Afrique des Nations 2023. Après une défaite surprenante contre la Mauritanie (1-0) mardi, les Fennecs quittent prématurément le tournoi en étant lanterne rouge du groupe D avec deux petits points. Le titre à la CAN 2019 paraît loin désormais pour les Verts, déjà éliminés lors des phases de poules il y a deux ans.

C'est dans ce contexte que l'hôtel de l'équipe algérienne à Bouaké, en Côte d'Ivoire, est devenu le théâtre de vives tensions mardi soir. Des supporters, déçus et en colère face à cette élimination précoce alors que l'Algérie faisait partie des favoris du tournoi, se sont rassemblés devant l'établissement pour exprimer leur frustration et s'expliquer avec l'équipe. La situation s'est intensifiée à l'arrivée des joueurs et du staff, avec des chants hostiles et des demandes répétées pour la démission du sélectionneur. “Belmadi, dégage“, pouvait-on entendre devant l'hôtel. Malgré la présence de la sécurité, un supporter a réussi à s'infiltrer dans l'hôtel avant d'être rapidement expulsé. Triste ambiance…

Clap de fin pour Belmadi ?

Les conséquences de cette défaite risquent de peser lourdement sur l'équipe et son encadrement. Djamel Belmadi, sous contrat jusqu'en 2026, fait face à une pression croissante pour démissionner. Des rumeurs circulent sur une annonce de départ faite aux joueurs, bien qu'il n'ait pas confirmé ces informations devant la presse. Walid Sadi, président de la Fédération algérienne, a tenté d'apaiser les tensions en écoutant les griefs des supporters, sans toutefois parvenir à calmer l'atmosphère. Cette situation souligne les attentes élevées du public algérien et la pression constante pesant sur l'équipe nationale, en particulier après leur succès en 2019. Une pression quelque peu légitime au vu de la qualité de l'effectif. Malheureusement, la bande à Riyad Mahrez, particulièrement critiqué tout au long du tournoi, n'a pas su répondre aux attentes.

Algérie : l’hôtel des joueurs pris d’assaut par des supporters en colère
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.