Algérie : “c’est insupportable”, Belmadi accuse le président de la Fédé de la Mauritanie !

Suite au fiasco de l’Algérie, éliminée dès le premier tour de la CAN 2023, le sélectionneur des Fennecs, Djamel Belmadi, a porté de nouvelles accusations relatives à l’arbitrage, mais pas seulement…

Alors qu’un penalty a possiblement été oublié à la 75e minute sur un ceinturage d’Islam Slimani dans la surface adverse, le technicien a insinué que les pressions qu’aurait exercé Ahmed Ould Yahya, président de la Fédération mauritanienne de football (FFRIM) et 2e vice-président de la Confédération africaine de football (CAF), dont il est un membre influent, ont pesé dans la balance. Le dirigeant était présent dans les tribunes VIP du Stade de la Paix à Bouaké et il serait descendu au bord du terrain pour mettre la pression sur les arbitres à plusieurs reprises.

« C’est sûr et certain que de notre côté, elle n’a pas marché la VAR. C’est un constat. Ceci n’explique peut-être pas tout, mais… (…) Maintenant si vous voulez être aveugle… Moi, par contre, j’ai vu quelque chose sur le terrain», a glissé Belmadi, avant de détailler ses accusations.

Où on a vu, dans le football mondial, un dirigeant descendre et parler avec les arbitres ?”

« La ligne appartient aux arbitres, au 4e arbitre et aux entraîneurs. Quand je vois le président de la fédération qui vient durant tout le match haranguer l’arbitre et que j’explique à tout le monde ‘vous vous rendez compte ce qu’il est en train de faire ?’ et que tout le monde m’esquive et fait semblant de ne pas comprendre les uns après les autres… J’ai expliqué ça à tout le monde : sur le terrain, à l’extérieur, en rentrant, dans les coulisses. Où on a vu, dans le football mondial, un dirigeant descendre et parler avec les arbitres de touche ? Et ils font comme si de rien n’était. C’est insupportable, qu’est ce que vous voulez que je vous dise ? », a asséné le vainqueur de la CAN 2019. Après de telles accusations, difficile d'imaginer que la FFRIM et la CAF vont rester silencieuses.

Avatar photo
Lantheaume Romain

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !