Algérie : le plan de la FAF pour faire plier Zidane

Après un premier refus de Zinedine Zidane, la Fédération algérienne de football (FAF) ne renonce pas et aurait un plan bien ficelé pour convaincre l’entraineur français de prendre les rênes de l’équipe d’Algérie.

La FAF veut du lourd pour l’après-Djamel Belmadi. Alors que Hervé Renard serait en pôle pour prendre la succession du technicien algérien, l’instance tente le coup à fond pour Zinedine Zidane. Après avoir essuyé un premier refus, celle-ci, aidée par plusieurs sponsors, préparerait une offre XXL pour l’ancien meneur de jeu de l’équipe de France, informe RMC Sport. Les pourparlers vont ainsi se poursuivre ce weekend, toujours selon la source française.

Zidane incité à étudier l’offre de l’Algérie

La publication ajoute que ZZ ne privilégie pas ce projet, mais serait tiraillé par le côté symbolique de diriger la sélection du pays d’origine de ses parents. Elle précise que la famille Zidane est très attachée à la Kabylie, la terre d’origine de son père, dont la fondation s’engage dans des actions sociales au profit de la communauté locale. Plusieurs proches du Ballon d’Or 1998 le pousseraient d’ailleurs à étudier sérieusement cette option.

D’autre part, Zidane, qui n’a plus entrainé depuis juin 2021 et son départ du Real Madrid, serait très impatient de reprendre du service. « Entrainer lui manque », souligne RMC Sport. Le champion du monde 1998 avait l’équipe de France dans son viseur, mais Didier Deschamps a prolongé avec les Bleus.

Néanmoins, le technicien âgé de 51 ans n’est pas du genre à revenir sur ses décisions. Ce n’est certainement pas le PSG qui dira le contraire. Réponse dans les prochaines heures…

Algérie : le plan de la FAF pour faire plier Zidane
Prudence Ahanogbe