Besiktas : le coup de gueule d’Aboubakar !

Alors que sa réintégration est en bonne voie à Besiktas, l’attaquant camerounais Vincent Aboubakar a laissé éclater sa colère sur les réseaux sociaux.

Banni lundi pour « mauvaises performances et incompatibilité au sein de l'équipe » avec trois autres indésirables dont Rachid Ghezzal, Eric Bailly et Jean Onana, Vincent Aboubakar serait en passe de réintégrer l’effectif des Aigles Noirs, comme rapporté par nos soins ce jeudi. Dans une publication supprimée sur X (anciennement Twitter), le journaliste Fabrizio Romano informait en effet que le club turc essaie de trouver une solution avec son meilleur buteur (11 pions en 22 matches) et que des pourparlers sont en cours.

Aboubakar menace

Néanmoins, cela n’a pas suffi à clouer le bec de ses détracteurs dont il est devenu la tête de turc sur la Toile. Alors qu’il est au centre des spéculations concernant une supposée indiscipline ayant contribué à sa mise à l’écart en début de semaine, le Lion Indomptable (97 capes, 37 buts) fait en effet l’objet d’accusations saugrenues, notamment en rapport à un traitement capillaire. Ce à quoi le joueur passé par Lorient a répondu par un post virulent via son compte Instagram officiel, et dans lequel il annonce sa réintégration imminente et menace de porter plainte.

« Arrêtons tout de suite ces accusations stupides. Je n'ai pas fait de traitement capillaire cette saison. J'ai traité mes cheveux l'été dernier, après la fin de la saison dernière et avant le début de la pré-saison. Je n'ai eu aucun différend ou comportement indiscipliné avec quelqu’un cette saison. Rien ! […] Le club a déjà réévalué la situation et m'a envoyé un email confirmant ma réintégration. Alors arrêtez avec vos fausses accusations qui peuvent faire l'objet de poursuites en justice et laissez-moi faire mon travail », peut-on lire.

Besiktas : le coup de gueule d’Aboubakar !
Prudence Ahanogbe