Tenant du titre et vainqueur lors des deux premières journées des éliminatoires de la CAN 2021, l’Algérie poursuivra les qualifications par une double confrontation face au Zimbabwe le mois prochain. Si les Fennecs évolueront à domicile à l’aller, en revanche le retour, prévu quelques jours plus tard, ne devrait pas avoir lieu au Zimbabwe !

Dans un communiqué publié ce mardi, la Fédération zimbabwéenne (Zifa) indique en effet qu’une visite d’inspection de la Confédération africaine de football (CAF) effectuée en novembre a conclu qu’aucun stade n’était homologué au pays pour accueillir cette rencontre et que les Warriors devront par conséquent jouer tous leurs matchs «à domicile» sur terrain neutre jusqu’à nouvel ordre.

La Zifa a annoncé qu’elle a fait appel de cette sanction en informant avoir prévenu les autorités locales de l’urgence de la situation, espérant ainsi un geste de leur part pour effectuer les travaux de mise aux normes avant le mois prochain. Au vu de l’issue incertaine de l’appel, la Zifa a toutefois précisé qu’elle a commencé à solliciter les pays voisins afin de voir quel stade est susceptible d’accueillir la rencontre.

La CAF avait récemment informé ses associations membres qu’elle allait sévir en matière de qualité des infrastructures. D’autres sélections seront-elles concernées ? Réponse dans les prochains jours…