CAN 2023 (Q) : dur pour la Centrafrique, Ghana et Angola qualifiés…

Le Ghana et l’Angola sont devenus ce jeudi les 16e et 17e qualifiés pour la phase finale de la CAN 2023. Les Black Stars ont validé leur billet sans briller à l'occasion de la dernière journée des éliminatoires en renversant sur le fil la Centrafrique (2-1) grâce à un but du Lyonnais Ernest Nuamah. Rattrapés aux portes d’une qualification historique après avoir ouvert le score à Kumasi, les Fauves auront en revanche des regrets. Tenu en échec par Madagascar (0-0), l’Angola termine 2e de ce groupe E et se qualifie lui aussi.

Le Ghana se présentait en 4-2-3-1 avec Baba Rahman et Elisha Owusu qui faisaient leurs retours sur le côté gauche de la défense et au milieu de terrain respectivement. Privés de Kondogbia, les Centrafricains débutaient, eux, avec les revenants Geoffrey Lembet dans le but et Marc Yapende en position d’arrière gauche, sans oublier le nouveau Goduine Koyalipo qui fêtait sa première cape.

Devant le public ghanéen, les Fauves jouaient sans complexes et créaient le danger en premier dans le camp adverse. En effet, le nouvel ailier de QRM, Vénuste Baboula, avalait les mètres côté droit puis voyait son centre en retrait dévié par la défense (7e). Peu après le quart d’heure de jeu, Goduine Koyalipou chipait le cuir dans un pied ghanéen et déclenchait une frappe puissante aux abords de la surface, claquée de justesse au-dessus de la transversale par Lawrence Ati Zigi (18e).

Mafouta donne espoir à la Centrafrique

Les Black Stars répondaient timidement par un coup franc de Jordan Ayew capté facilement par Lembet (24e). Insuffisant pour faire douter les Fauves qui ouvraient justement le score par Louis Mafouta dans la minute suivante. Lancé dans le dos de la défense par une passe lobée d’Amos Youga, l’attaquant arrivé cet été à Amiens depuis QRM, dribblait Ati Zigi et poussait tranquillement le ballon au fond des filets, portant ainsi à 5 son total buts dans ces éliminatoires (0-1, 25e).

Piqués au vif, les Black Stars réagissaient toujours par l'intermédiaire de  Jordan Ayew. L’avant-centre de Crystal Palace faisait notamment le forcing à droite et tentait une frappe croisée dans la surface de réparation, laquelle passait à deux mètres du poteau (39e). Quatre minutes plus tard, la lumière venait de Mohamed Kudus. Le néo-pensionnaire de West Ham battait un Lembet pas exempt de tout reproche sur coup franc direct et remettait les pendules à l’heure (1-1, 43e).

La remontada du Ghana

En seconde période, les Ghanéens mettaient le pied sur le ballon et ne laissaient que quelques miettes à leurs adversaires. L’arrière droit centrafricain Yangao enrhumait en l’occurrence Jordan Ayew mais sa frappe enroulée manquait le cadre (82e). Les Black Stars finissaient par porter l’estocade grâce à leurs entrants Antoine Semenyo et Ernest Nuamah, Après un premier avertissement dans la défense (87e), le premier récupérait le ballon à la limite de la faute et passait ensuite pour Nuamah, à la limite du hors-jeu. Le néo-Lyonnais n’avait plus qu’à conclure dans le but vide (2-1, 88e). Le poteau de Semenyo dans les arrêts de jeu restera anecdotique (90e+4). Tombée avec les honneurs, la Centrafrique voit donc son rêve repoussé.

La compo du Ghana

CAN 2023 (Q) : dur pour la Centrafrique, Ghana et Angola qualifiés…
Prudence Ahanogbe