Côte d’Ivoire : Gasset, cet absent omniprésent

Parti de son poste de sélectionneur de la Côte d'Ivoire après l'humiliation contre la Guinée Equatoriale (0-4) lors du 3e match de poules, qui aurait pu sceller l'élimination des Eléphants dans cette CAN 2023 sans une série de miracles, Jean-Louis Gasset est néanmoins omniprésent.

Après chaque victoire décrochée jusqu'à leur parcours en finale, les Ivoiriens n'ont en effet pas manqué d'avoir une pensée pour leur ancien coach. Florilège.

Sébastien Haller après le Sénégal en 8es

Je voulais aussi rendre hommage au coach qui nous a laissé en cours de route parce qu'on se sent aussi responsable de ce choix.

Une pensée logique puisque Gasset avait effectué un choix fort en maintenant Haller dans sa liste malgré sa blessure. Ironie du sort : le technicien français n'aura pas été en mesure de l'aligner une seule minute durant le tournoi puisque le buteur du Borussia Dortmund a été disponible seulement à partir des 8es de finale, une fois Emerse Faé sur le banc.

Seko Fofana, après le Sénégal

Je n'oublie pas Gasset et tout son staff, parce que ces personnes-là aussi nous ont aidés, on les a sentis avec nous, avec leur énergie. Malgré leur départ, on a vécus énormément de choses.

Là aussi un hommage logique puisque Gasset a fait preuve de compréhension à l'égard de Fofana pendant des mois, en lui accordant quelques passe-droits (exempté de plusieurs rassemblements) afin de pouvoir compter sur lui à la CAN.

Simon Adingra après la RDC en demi-finale

Je remercie le coach Gasset pour la confiance. Malgré ma blessure il m'a appelé (dans la liste, ndlr), je lui fais un coucou.

Comme Haller, Adingra était forfait pour le début du tournoi mais Gasset a décidé de le maintenir dans sa liste. Avec brio puisque le jeune ailier de Brighton a inscrit le but égalisateur face au Mali en quarts de finale (2-1, ap).

Seko Fofana, après la RDC

“On a énormément de reconnaissance par rapport à ce que Gasset a pu faire avec le groupe. Je pense que c'est la continuité de son travail, le groupe qui a été sélectionné c'est lui qui l'a sélectionné. (…) On devait le faire aussi pour lui.”

Avatar photo
Lantheaume Romain

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !